Imprimer cette page
Marée noire à Sint Maarten

Marée noire à Sint Maarten

16 juillet 2021
Une importante nappe d’hydrocarbures s’étend actuellement sur près de quatre kilomètres dans la mer des Caraïbes aux abords de Simpson Bay. En cause une fuite mardi dernier de la de la N.V. G.E.B.E. Power Company à Cay Bay. Les conséquences sur la flore et la faune sous-marine risquent d’être irréversibles.
Depuis mardi la Nature Foundation de Sint Maarten a œuvré pour tenter d'atténuer les effets de la fuite massive de fioul lourd. Ce carburant est utilisé par les générateurs de l’usine GEBE pour produire de l'électricité. Plus de mille coussins absorbants et autres systèmes d’absorptions ont déjà été utilisés pour nettoyer … à peine 1% de la nappe ! La situation est catastrophique pour les oiseaux de mer qui tentent de se nourrir, les tortues qui essaient de respirer en surface, les mammifères marins ou les poissons.
De son côté si les responsables de GEBE ont finalement colmaté la fuite et nettoyé aux abords même de celle-ci, ils n’ont engagé aucune action pour intervenir en mer. Seul le bateau de patrouille de la Nature Foundation est intervenu, aidé de quelques bateaux privés dont les propriétaires face à l’urgence n’ont pas hésité à risquer leur équipement.
La Nature Foundation de Sint Maarten lance un appel pour qu’à l’avenir les entreprises prévoient des protocoles d’urgence et que les autorités élaborent des plans d’interventions rapides pour que de telles catastrophes puissent être évitées ou du moins atténuées.
Contrairement à certaines publications sur les réseaux sociaux, il s'agit là d'une catastrophe majeure qui aura des effets durables sur l'environnement dans la mer des Caraïbes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.