SINT MAARTEN

Malgré le départ du Directeur général Brian Mingo, le gouvernement assure la continuité de la reconstruction de l’aérogare

Malgré le départ du Directeur général Brian Mingo, le gouvernement assure la continuité de la reconstruction de l’aérogare

20 avril 2021
Le PDG Brian Mingo de la société holding d’exploitation de l’aéroport international Princess Juliana, PJIAH, Brian Mingo a été « invité » à quitter ses fonctions en janvier dernier. La Banque Mondiale, principale actrice du financement de la reconstruction de l’aérogare, avait alors alerté le gouvernement de son inquiétude face à cette décision.Le gouvernement de Sint Maarten a assuré que sa priorité résidait dans la reconstruction de l’aérogare dans le respect de la convention de financement en vigueur.
 
Le 4 janvier dernier, la société holding de l'aéroport international Princess Juliana, PJIAH, a demandé à son PDG, Brian Mingo, de quitter son poste, invoquant un manque de confiance croissant en son leadership et des retards dans le projet de reconstruction de l’aéroport. Outre le fait que les parties prenantes, y-compris le gouvernement et le parlement de Sint Maarten, ne semblaient pas satisfaites du fonctionnement de Brian Mingo, il lui était également reproché un accroissement des dépenses, de 107 M$ à 119 M$, dans le cadre de la reconstruction. Celui qui avait pris ses fonctions en janvier 2019 a donc du quitter son poste deux ans plus tard. Pour autant, courant février dernier, la Banque Mondiale adressait un courrier à la première ministre Jacobs, lui exprimant ses préoccupations quant à la reconstruction de l’aéroport « si le gouvernement n’assurait pas une dotation adéquate en personnel pour gérer cette reconstruction », invoquait la menace sur le financement et demandait au gouvernement de Sint Maarten « de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la présence continue d'une direction et d'un personnel adéquats et qualifiés à l’aéroport PJIAE, afin de permettre à l'entreprise d'assumer toutes ses responsabilités en tant qu'entité d'exécution du projet ».
 
Fin des travaux de l’aérogare prévue en mars 2023
 
Dans un communiqué adressé récemment aux rédactions, le gouvernement de Sint Maarten assure que la continuité du travail de reconstruction ne sera pas entravée par cette décision de départ du PDG Mingo et que selon les dernières projections, les travaux du terminal devront s’achever en mars 2023. « Les changements internes au sein du personnel de direction de la société d’exploitation de l’aéroport international Princess Juliana (PJIAE NV) n’ont aucune incidence sur cet engagement. Cela signifie que le projet se poursuivra conformément à la convention de financement en vigueur. Le respect des lignes directrices en matière de gouvernance d'entreprise à l'aéroport international Princess Juliana est l'une des principales préoccupations du gouvernement lorsqu'il met en œuvre sa politique à l'égard de ses entreprises », indique le communiqué. « Le 8 avril, le conseil de surveillance et la direction du PJIAH ont rencontré des membres du ministère de l'Intérieur et des Relations avec le Royaume (MinBZK), pour négocier l'accord de coopération entre PJIAH, PJIAE, MinBZK et Royal Schiphol Group, qui expire le 1er août, 2021. Le projet de reconstruction de l'aérogare se poursuivra conformément à tous les accords signés. La restauration de l'aéroport international Princess Juliana à son plein potentiel reste une priorité pour le gouvernement et la population de Sint Maarten. Son achèvement dans les délais est essentiel pour restaurer pleinement l'économie endommagée du pays à la suite des ouragans dévastateurs de 2017 et de la pandémie inattendue de COVID-19. Le gouvernement veillera à ce que les accords avec la Banque mondiale et la Banque européenne d'investissement soient respectés ».
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.