SINT MAARTEN

Le service postal en difficulté

Le service postal en difficulté

28 septembre 2018

La compagnie de service postal de Sint-Maarten (PSS) qui connaît des difficultés financières depuis quelques années, a vu sa situation s’aggraver avec le passage du cyclone Irma qui a détruit ses installations. Les bénéfices de PSS n’étant pas suffisants pour couvrir les dépenses de fonctionnement, le gouvernement de Sint-Maarten a mis la main à la poche pour soutenir les activités du PSS.

Depuis 2012, la direction de PSS et le syndicat des communications de Saint-Martin (SMCU) avaient mis en place un plan social. Ludson Evers, président du SMCU a déclaré que la direction respectait l’accord et l’utilisait comme une directive à mesure qu’elle réduisait ses effectifs. Des représentants du gouvernement, de la direction de PSS et du syndicat ont créé un comité afin de rendre le processus aussi transparent que possible.
Le comité, depuis sa mise en place, s’est régulièrement réuni et le 17 août, le syndicat SMCU et la direction de PSS ont présenté aux employés les accords de réduction des effectifs.
Depuis que Sint-Maarten est devenu un Pays le 10 octobre 2010, le gouvernement a donné la concession des services postaux à PSS. Du fait des lois et des traités internationaux, le gouvernement de Sint-Maarten a l’obligation de fournir des services postaux au public. Le bâtiment de PSS ayant été détruit par le cyclone Irma, l’administration fournira un autre emplacement dans l’immeuble qui auparavant abritait l’état civil. 

Une décision qui évitera les frais de location et réduira les dépenses mensuelles de la société.
Actuellement, le PSS emploie 23 personnes, y compris la direction. Une fois réorganisé, le PSS comprendra 14 employés répartis dans 6 fonctions nécessaires pour fournir les services postaux de base, de façon durable.
Le président du SMCU a précisé que l’entreprise avait respecté l’ancienneté dans le processus, ainsi que le principe du « premier entré, dernier sorti ». Selon Evers, l’ensemble du processus devrait être finalisé d’ici le 1er octobre prochain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.