SINT MAARTEN

Fraudes à la reconstruction

Fraudes à la reconstruction

11 avril 2019
Depuis le début de l’année 2019, le Département des fraudes de la police de Sint-Maarten, ainsi que Département des enquêtes criminelles, ont reçu de nombreuses plaintes concernant des escroqueries. Ces doléances sont émises par de nombreuses personnes qui engagent des artisans ou des sociétés pour effectuer des travaux de rénovation

Ainsi, après avoir reçu une partie du montant prévu pour la rénovation, ces entrepreneurs n’effectuent pas les travaux ou bien ne les achèvent pas. Dans la plupart des cas, ce sont des étrangers qui utilisent des sociétés fictives qui ne sont nullement enregistrées à Sint Maarten.
Après le cyclone Irma, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Sint-Maarten (COCI) a publié un communiqué, selon lequel la population devait faire preuve de vigilance et de prudence avec les personnes avec qui ils devaient faire affaire. Avant tout travaux, la police conseille de demander des copies d’une licence d’entreprise valide et d’un enregistrement actuel auprès du COCI, afin de vérifier si l’entreprise est légalement établie à Sint-Maarten. La plupart des entreprises impliquées dans ces magouilles ne sont pas enregistrées auprès de la Chambre de Commerce et ne sont pas autorisées à exercer des activités commerciales sur le territoire de Sint Maarten. Par ailleurs, bon nombre de ces entreprises publient des offres d’emploi pour recruter des travailleurs locaux. Les différents départements de la police demandent aux personnes à la recherche d’un emploi de faire preuve de la plus grande prudence.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.