SINT MAARTEN

Deux hommes abattus sur un parking

Deux hommes abattus sur un parking

03 janvier 2019
L’établissement de divertissement pour adulte « El Capitan », situé à Sucker Garden Road, a été le théâtre d’une fusillade le lundi 31 décembre, aux alentours de 1h35 du matin. Une patrouille de police qui se trouvait dans les environs a remarqué de l’agitation sur le parking de l’établissement. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont constaté que deux personnes avaient été abattues par balle.

Selon les témoins présents, les auteurs des tirs se sont enfuis à bord d’un SUV noir en direction de Bishop Hill. Le service d’urgence de la police a été immédiatement informé des faits et a envoyé plusieurs patrouilles, des détectives et des enquêteurs de la police scientifique sur les lieux. Une patrouille de police a été informée que le véhicule fugitif se dirigeait dans leur direction, tandis qu’une autre patrouille partait à la poursuite du tireur. Durant cette prisse en chasse, les suspects ont réussi à prendre la fuite provoquant une collision avec un véhicule de patrouille, qui a blessé deux policiers.
Entre-temps, les ambulanciers ont prodigué les premiers soins aux deux victimes, avant des les transporter au Sint-Maarten Medical Center. La zone a été bouclée afin que les différents services de police puissent recueillir des preuves. Le personnel de l’hôpital a, par la suite, informé les forces de l’ordre que l’une des victimes était décédée des suites de ses blessures. L’état de santé de l’autre victime, qui a reçu des balles aux jambes, est stable selon les médecins. Les deux policiers qui ont été blessés durant la collision ont également été admis au Sint-Maarten Medical Center pour y être soignés.
Pendant que les enquêteurs recherchaient les causes de la fusillade et l’identité des suspects, mercredi matin, deux hommes suspectés dans la fusillade, identifiés avec les initiales D.J.O. et S.R. se sont rendus au quartier général de la police à Philipsburg. Les deux suspects ont été immédiatement arrêtés et placés en garde-à-vue. Si cette affaire semble pour l’instant résolue, la fin d’année se termine tragiquement à Sint-Maarten, puisqu’en l’espace de huit jours, ce ne sont pas moins de deux personnes qui sont décédées par balles et trois autres qui ont été blessées.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.