SINT MAARTEN

Action revendicative en cas  de refus du ministre des Transports

Action revendicative en cas de refus du ministre des Transports

05 octobre 2018
L’association des chauffeurs de bus unifié (UBDA) de Sint-Maarten a réuni ses membres, dimanche dernier, pour inciter Stuart Johnson, ministre du Tourisme, des Affaires économiques, des Transports et des Télécommunications (TEATT) à les rencontrer. Les chauffeurs de bus souhaitent discuter d’un certain nombre de questions et de sujets liés aux transports en commun.

Le président de l’UBDA, Claude Omeus, indique que les chauffeurs voudraient que le ministre agisse rapidement. En effet, ce dernier avait promis de prendre des mesures pour résoudre le transport public, promesses qui n’ont pas été suivies d’effets. L’association a donné au ministre Johnson jusqu’au 15 octobre pour répondre à une demande de réunion, et passé ce délai, si aucune réponse n’est donnée, les responsables de l’UBDA envisageront une action revendicatrice.
L’association assure que plusieurs promesses avaient été faites par le ministre lors d’une précédente réunion, aussi le président Claude Omeus attend qu’il tienne parole. Le Conseil d’administration de l’association a déjà rencontré trois ministres au cours des trois dernières années, et aucun d’eux n’a pris de mesures positives.
Par ailleurs, une élection générale doit avoir lieu le mercredi 24 octobre pour renouveler le bureau, aussi les membres de l’association sont encouragés à contacter le bureau et à proposer leur candidature. Claude Omeus a déclaré qu’il se présenterait à nouveau, et il encourage les chauffeurs à rejoindre l’association.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.