POLITIQUE

Trois ans pour concrétiser et lancer la réalisation des chantiers

Trois ans pour concrétiser et lancer la réalisation des chantiers

28 janvier 2019
La Halle des Sports du stade Vanterpool a accueilli, jeudi dernier, la troisième séance de la tournée des vœux du président de la Collectivité, Daniel Gibbs. Une réunion à laquelle participaient la préfète Sylvie Feucher, la députée des îles du Nord, Claire Guion-Firmin, la vice-présidente de la Collectivité, Valérie Damaseau, des conseillers territoriaux ainsi que des socioprofessionnels.

« Je fais le vœu que 2019 soit une année positive et constructive », affirme le président Gibbs, « j’ai voulu vous réunir pour vous présenter la feuille de route 2019, pour que vous soyez informés de la situation et des projets que nous comptons réaliser ces prochains mois ».
Trois priorités se présentent, cette année, aux élus de la Collectivité, la première est d’achever la reconstruction du territoire et terminer la remise en état des infrastructures publiques, la seconde priorité est de concrétiser les projets de développement validés par les commissions d’élus en 2018. La troisième doit servir à développer les politiques publiques d’accompagnement des saint-martinois et des entreprises.
L’accompagnement des jeunes vers la formation, l’accès à l’emploi et l’insertion, est une priorité de 2019, ainsi, la Collectivité lancera « très bientôt » le premier volet du PTFP (Programme territorial de formation professionnelle) qui prévoit 30 axes de formation, qui vont de la remise à niveau aux formations diplômantes.

RELANCER LE TOURISME ET L’ATTRACTIVITÉ DE LA DESTINATION

La mise en place d’une politique en faveur du logement, notamment pour l’accès à la propriété, est aussi une priorité, car « la situation actuelle n’est plus tenable. Nous devons trouver des solutions efficaces pour aider nos concitoyens à se loger ». D’autre part, la Collectivité va mettre en place un plan local de l’habitat « chargé de donner une feuille de route qualitative et quantitative pour la construction de logements sur le territoire ».
Concernant le développement économique, « nous consacrerons des moyens à la relance de notre destination touristique, à l’attractivité du territoire et à l’accompagnement de nos acteurs économiques ».
Si certains chantiers « ont du mal à décoller », par manque de moyens financiers et humains, d’autres vont se concrétiser très prochainement, « tout d’abord, nous devons achever, voire lancer, dans certains cas, la réparation des infrastructures, comme l’éclairage public qui a fait l’objet d’une remise en état temporaire, mais aussi la marina Port La Royale « qui mérite un véritable lifting ».  Le président a annoncé que la Collectivité réalisera des travaux de réparation du deck et des espaces publics, ces prochains mois, pour plus de 1 million d’euros. « Je souhaite mettre un coup d'accélérateur pour que la marina soit la plus accueillante possible pour la prochaine saison touristique », avant d’annoncer que d’ici le mois de février, la construction d’un nouvel espace pour les Lolos et les boutiques, du marché du front de mer, va être lancée. 

CHANTIERS PRÉVUS À MARIGOT, FORT LOUIS, RUE DE HOLLANDE…

Le premier chantier de la redynamisation de Marigot verra le jour autour de la place de La Poste et du Tribunal. Ce projet, d’un montant d’environ 400 mille euros, concernera la rénovation du terre-plein devant les deux bâtiments, mais aussi l’église méthodiste, dont la Collectivité à la charge. Un appel d’offre pour la restauration du Fort Louis sera lancé cette année, le relookage de la rue de Hollande va se poursuivre en 2019.
Tous les chantiers de la Collectivité sont ouverts, « nous avons désormais trois années devant nous pour les concrétiser et lancer la réalisation des chantiers à plus long terme comme celui du Front de mer, dont les études de définition sont en cours », et pour lequel les appels d’offre devraient être lancés fin 2019.

RÉNOVATION ET RECONSTRUCTION DES INSTALLATIONS SPORTIVES

Le stade Jean-Louis Vanterpool va bénéficier, avant la fin juin 2019, d’une réfection de la toiture des gradins et l’éclairage du stade sera entièrement rénové au mois de mars 2019, pour un montant de 350 mille euros. Le terrain de football de la Cité scolaire bénéficiera d’un éclairage d’ici à fin avril 2019, pour un total de 250 mille euros, un appel d’offre sera émis pour le stade Thelbert Carti afin de reconstruire le terrain, le grillage et l’éclairage pour un budget de 900 mille euros.
Le stade Albéric Richards reste le projet le plus important en termes de budget, mais aussi « en termes de volonté politique pour le développement du sport ». Un complexe sportif, comprenant une piscine de 25 m, un terrain de football aux normes nationales en gazon naturel et une piste d’athlétisme sont prévus sur le site d’Albéric Richards. Autre grand projet, la création d’un Palais des sports sur le site de La Savane, en remplacement de la salle Omnisports de Galisbay, et qui comprendra 1500 places assises. Un Palais des sports qui, par ailleurs, est pensé pour servir d’abri très sécurisé en cas de phénomènes naturels.
Dans les quartiers, certains plateaux sportifs sont réhabilités, d’autres sont en cours, mais la totalité des plateaux devraient être opérationnels d’ici à fin juin 2019.
« Mon objectif, celui de mon équipe, vous le connaissez ; faire de Saint-Martin un territoire prospère et apaisé, où il fait bon vivre et travailler. C’est un objectif considérable, mais nous travaillons pour ».

Gibbs Marigot 1.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.