POLITIQUE

Le MJP s’exprime sur les derniers choix du Président Gibbes

Le MJP s’exprime sur les derniers choix du Président Gibbes

03 mai 2018

C’est avec stupéfaction que nous avons appris l’élection du Président de notre Collectivité à la tête de l’ARUP. Cette démarche soudaine et inattendue, doit certainement nous interpeller tous, en notre qualité de citoyen averti. S’agit-il d’un revirement de la part du Président ou de l’hypocrisie demeure une question fondamentale qui ne doit pas rester sans réponse de la part de l’exécutif territorial.

Pour quelqu’un qui s’acharne à critiquer, à dénoncer sans arrêt et avec véhémence et impétuosité notre statut de RUP, nous estimons qu’il n’est pas à sa place étant à la tête de l’ARUP, eu égard aux convictions qu’il défend.
En effet, comment pourrait-il défendre avec énergie et persistance les actions communes préconisées par les autres présidents de Région qui ont fait de manière unanime, le choix de rester encore dans l’U.E.
Face à la prise de position du Président, il s’avère nécessaire de rappeler que notre mouvement MJP a fait campagne sur un choix réaliste et pragmatique au regard de notre statut de RUP. Nous n’avons pas à nous aligner sur nos voisins qui ne sont pas confrontés aux mêmes problématiques financières et sociales. Faut -il rappeler que la situation budgétaire de la COM ne permet aucune marge de manoeuvre ?

Le vote récent du budget confirme que notre capacité d’autofinancement est faible et ne permet pas de rembourser aisément notre dette voire de réduire nos charges financières. Gardons présent à l’esprit que l’Etat ne fait nullement preuve de générosité à notre égard ; les dotations de l’Etat n’augmentent pas. Devant ce tableau que nous venons de brosser, est-il réaliste d’envisager notre sortie de l’Europe dans l’immédiat ?
Nous espérons que le Président de la COM qui a accepté de conduire la destinée de l’ARUP, reviendra sur son choix irréfléchi et plaidera en faveur de l’application de l’article 349 du traité de l’U.E. qui reconnaît les spécificités des RUP et permet l'adoption de mesures spécifiques adaptées aux RUP. IL est de toute évidence condamné à suivre cette démarche, dans l'intérêt de la cohésion de l’Association des Présidents de Région. Louis Mussington, Conseiller territorial MJP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.