POLITIQUE

 Rencontre entre le président Louis Mussington et le ministre délégué  Jean-François Carenco, début septembre, au Ministère des Outre-mer.
Rencontre entre le président Louis Mussington et le ministre délégué Jean-François Carenco, début septembre, au Ministère des Outre-mer.

Le Ministre délégué chargé des Outre-mer en visite sur nos terres ce samedi

14 octobre 2022
Pour la première fois depuis sa nomination par le gouvernement en juin dernier, Jean-François Carenco, ministre délégué chargé des Outre-mer se rend dans les Iles du Nord ce samedi. Il y restera jusqu’à mardi prochain.
Accédant favorablement à une demande formulée par le président Louis Mussington, le ministre délégué chargé des outre-mer, Jean-François Carenco fait un déplacement exclusivement dédié aux Iles du Nord. C’est en effet lors de sa visite dans les ministères parisiens en septembre, à l’occasion des réunions organisées par le Président Macron pour répondre à l’appel de Fort de France lancé par des élus ultramarins, que le président Louis Mussington a évoqué les sujets prégnants pour Saint-Martin et sa population. Le ministre Carenco avait alors informé notre président qu’il se rendrait très prochainement dans les Iles du Nord, et pour un déplacement exclusif dans ces deux îles. Une nouveauté de bon augure pour les deux îles sœurs, les déplacements ministériels sur ces deux territoires se faisant souvent au mieux en saut de puce depuis la Guadeloupe et au pas de course.

Préfet de Guadeloupe entre 1997 et 2002, le ministre n’arrive pas en terres inconnues

Sans connaître hier encore les détails du programme de ce déplacement, selon nos sources, il arriverait samedi à Saint-Martin. Après la journée passée sur notre territoire, il devrait se rendre dimanche à Saint-Barthélemy, puis serait de retour à Saint-Martin pour les journées de lundi et mardi, jour de son retour vers Paris.
Pour mémoire, les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ne sont pas des inconnues pour le ministre Carenco qui a été entre 1997 et 2002 préfet de la Guadeloupe, alors que les deux Iles du Nord étaient encore des communes rattachées à la Guadeloupe et l’Etat, à cette époque, y était représenté par un sous-préfet qui était sous la tutelle du préfet de Guadeloupe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.