POLITIQUE

Jeu de chaises musicales ?

Jeu de chaises musicales ?

04 février 2019
L’organe de presse guadeloupéen, « Nouvelles Semaine », révèle ce lundi dans ses colonnes, « la nomination actée depuis le 25 janvier du nouveau directeur délégué de la Semsamar, Laurent Pinsel, actuel directeur général de la SIG", organisme bailleur social. Une information reprise par nos confrères de Guadeloupe 1ere.

Toujours selon ces mêmes sources, « ce nouveau directeur délégué serait accompagné par deux homologues sur les zones où la Semsamar est fortement implantée, à savoir Saint-Martin et la Guyane. Nouvelles Semaine relate également que Laurent Pinsel aurait « la charge de revoir l’organigramme  et de définir la place que pourrait occuper l’ex-directrice générale, Marie-Paule Bénélus-Romana ».

En filigrane de ces informations sur un dossier jugé brûlant, il est opportun de s’interroger sur les réelles intentions émanant de toutes parts au sujet de la Semsamar dont Saint-Martin pourrait bien se voir déposséder ou bien qui pourrait devenir « une coquille vide ». En effet, et pour mémoire, la présidente depuis 2015 du Conseil départemental de la Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin, est entrée en décembre 2017 au Conseil d’administration de la SIG, dont le capital est détenu à 36% par le Département, 2eme actionnaire de la société immobilière, dans l’objectif d’impliquer encore davantage la Collectivité départementale de la Guadeloupe dans la gouvernance de la SIG. Rappelons-là encore que la Société nationale immobilière (SNI), premier bailleur de France, détenue à 100% par la Caisse des Dépôts et Consignation Habitat (CDC Habitat), et selon la volonté de l’Etat de réorganiser ses missions dans le domaine de l’habitat et du logement social, a eu l’aval de l’Etat courant 2017 pour reprendre les sociétés immobilières des DOM, dont fait partie la SIG. Et enfin, gardons à l'esprit que 60% du chiffre d'affaire de la Semsamar émanent de l'activité guadeloupéenne, alors que l’activité de Saint-Martin ne concerne que 20% de ce même chiffre d’affaire. 

JEUX DE DUPES ? 

Guadeloupe 1ere annonçait également que le président Daniel Gibbs prévoirait d’entamer prochainement une tournée guadeloupéenne afin de rassurer les différents acteurs locaux au sujet de la stratégie qui serait mise en place avec la nouvelle gouvernance de la société d’économie mixte. Une information qui ne nous a pas été confirmée par le Cabinet du président Gibbs. 
Quoiqu’il en soit, les opérations de chaises musicales en cours dans les méandres de la Semsamar restent pour l’heure opaques et et les rumeurs vont bon train. Et si cette nouvelle nomination de Laurent Pinsel aux côtés du nouveau PDG Yawo Nyuiadzi est avérée, de nouvelles cartes sembleraient bien être lancées pour la Semsamar…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.