POLITIQUE

Sous la tutelle du Ministre de l'Intérieur, Jean-François Carenco, nommé Ministre délégué des Outre-mer
Sous la tutelle du Ministre de l'Intérieur, Jean-François Carenco, nommé Ministre délégué des Outre-mer

Jean-François Carenco reprend le portefeuille de l’Outre-mer

05 juillet 2022
Dans le cadre du remaniement ministériel survenu hier, lundi 4 juillet, c’est Jean-François Carenco qui a été nommé ministre délégué en charge des Outre-mer. Il est placé sous l’autorité du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Les Outre-mer ne constituent ainsi plus un ministère de plein exercice.
Le gouvernement N°2 d’Elisabeth Borne a été nommé hier, lundi 4 juillet. Jean-François Carenco, 69 ans, a désormais la charge des Outre-mer. Il a occupé entre autres les fonctions de préfet pendant une vingtaine d’années, dont préfet de Guadeloupe, de 1999 à 2002, et préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon, en 1996-1997, puis préfet de la région Ile-de-France et préfet deParis. Il est placé sous la tutelle de Gérald Darmanin, qui devient, lui, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer.
Jean-François Carenco est un haut-fonctionnaire qui a, selon les échos de la presse nationale, l’habitude des missions compliquées, en l’occurrence la récente crise énergétique pendant qu’il était président de la Commission de Régulation de l’Energie, poste qu’il a occupé depuis 2017, avant sa nomination d’hier à l’Outre-mer.
Et les Outre-mer constitueraient un dossier sensible au vu des relations tendues entre les collectivités ultramarines et l'exécutif, eu égard aux récentes crises liées à l’obligation vaccinale, à la vie chère, au chlordécone, etc. Et la majorité présidentielle a été largement désavouée dans les urnes lors des scrutins de la présidentielle et des législatives. Pour mémoire, au second tour de l'élection présidentielle, en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin ou encore à La Réunion, c'est Marine Le Pen qui est arrivée en tête, avec des scores dépassant parfois les 60 %. Lors des législatives, c'est l'alliance de gauche (la Nupes) qui a raflé la plupart de ces circonscriptions. Le tout sur fond de très faible participation.
Comme tous les autres membres du gouvernement, Jean-François Carenco a participé hier après-midi au premier Conseil des ministres de ce gouvernement remanié.
Jean-François Carenco succède à Yaël Braun-Pivet, restée à peine plus d'un mois rue Oudinot avant son élection à la présidence de l’Assemblée Nationale, et Sébastien Lecornu, son prédécesseur pendant 21 mois.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.