POLITIQUE

Grand débat national : Saint-Martin où es-tu ?

Grand débat national : Saint-Martin où es-tu ?

31 janvier 2019
Le Grand débat national initié le 15 janvier dernier par le Président Emmanuel Macron en réponse au mouvement des Gilets jaunes qui secoue l’Hexagone depuis le mois de novembre dernier, semble glisser sans bruit sur notre petit territoire. Il faut dire que Saint-Martin est restée totalement en marge de ce mouvement. Les deux Iles du Nord sont d’ailleurs les seuls territoires français à ne pas avoir été embarqués dans ce tourbillon de contestations. Et le Grand débat national ne semble pas non plus faire beaucoup d’émules localement…

Un débat auquel sont invités les maires, les présidents d’exécutif, les préfets et les parlementaires de l’ensemble des Outre-mer est organisé ce vendredi 1er février à l’Elysée.  Une réunion qui doit se tenir en présence du président Macron qui fera un discours d’introduction, d’Annick Girardin, ministre des Outre-mer, qui animera les débats, de Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales et d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Au programme de cette séance de débat, des focus sur les thèmes de la vie chère et de l’emploi. Puis suivra une série de questions ouvertes des maires au Président de la République.

INVITATION DÉCLINÉE PAR DANIEL GIBBS EN RAISON DE L’ACTUALITÉ TENDUE

En raison de l’actualité sociale chargée ces derniers jours à Saint-Martin, le président Gibbs a décliné cette invitation, souhaitant rester à Saint-Martin pour pouvoir dialoguer et apaiser les tensions locales. Et, selon nos sources, de manière générale, l’Elysée n’aurait pas souhaité que des adjoints ou des vice-présidents des maires ou des présidents de collectivité se substituent aux chefs de l’exécutif. La Collectivité de Saint-Martin ne sera donc pas représentée au cours de ce débat. 

PAS DE CAHIER DE DOLÉANCES NI DE RÉUNIONS LOCALES

A Saint-Martin encore, on observe pour l’heure une faible vitrine de ce Grand débat national. La Collectivité n’a pas encore installé de cahier de doléances à la disposition de la population, et aucun débat ni réunion locale n’ont encore été organisés. Les citoyens français qui souhaiteraient apporter leur contribution peuvent toutefois le faire via le site internet : www.granddebat.fr. De même, les associations qui souhaiteraient organiser des débats localement sont invitées à s’inscrire sur ce même site.
Pour mémoire, les thèmes de ce grand débat national qui se clôturera le 15 mars prochain sont : La transition écologique, La fiscalité et les dépenses publiques, La démocratie et la citoyenneté, L’organisation de l’État et des services publics.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.