POLITIQUE

Frantz Gumbs et Daniel Gibbs qualifiés pour le second tour ; la campagne est lancée

Frantz Gumbs et Daniel Gibbs qualifiés pour le second tour ; la campagne est lancée

14 juin 2022
Samedi 18 juin prochain, les électeurs seront une nouvelle et dernière fois pour cette année, appelés à aller voter, pour désigner celui qui entre Frantz Gumbs ou Daniel Gibbs, les représentera pour les cinq prochaines années à l’Assemblée Nationale. Le défi à relever semble être celui de la mobilisation des électeurs. La campagne pour ce second tour est lancée depuis hier et se clôturera jeudi 16 juin à minuit.
Convaincre les électeurs d’aller voter
 
Le premier tour du scrutin de samedi dernier a en effet très peu mobilisé : 22.08% à Saint-Martin et 18.26% à Saint-Barthélemy. Des niveaux en baisse pour les deux îles comparativement au scrutin des législatives de 2017 où 23.7% des électeurs saint-martinois étaient allés voter et 25.1% des électeurs de Saint-Barthélemy. Certainement en raison de l’absence d’un candidat propre à Saint-Barthélemy, sur l’île sœur la participation a chuté de près de 7%. Toujours à Saint-Barthélemy, le candidat Daniel Gibbs, député entre 2012 et 2017, accompagné de son suppléant Thomas Gréaux, a bénéficié de soutiens locaux, notamment celui de l’ex-président Bruno Magras et est arrivé en tête avec seulement 8 voix d’écart avec Frantz Gumbs, respectivement 321 voix contre 313. En revanche sur l’ensemble de la circonscription des Iles du Nord, le candidat Frantz Gumbs et sa suppléante Mélissa Lake ont largement fait la différence, en comptabilisant 46.99% des suffrages exprimés contre 27.95% pour le candidat Daniel Gibbs et son suppléant Thomas Gréaux.
 
6.52% des suffrages exprimés en faveur de la députée sortante Claire Guion-Firmin
 
La députée sortante, Claire Guion-Firmin, candidate à sa réélection et investie par le parti Les Républicains, n’a pas convaincu et est arrivée en 4e position, ne remportant que 330 voix, soit 6.52% des suffrages exprimés, derrière la candidate du parti Reconquête ! d’Eric Zemmour, Béatrice Cazé, qui a remporté 448 voix (8.85% des suffrages exprimés). En queue de scrutin, la candidate indépendante Sabrina Rivere-Bozom qui a collecté 304 voix (6.01%) et Victor Paines qui n’a convaincu que 199 électeurs à voter pour lui (3.93%), dont seulement 2 à Saint-Barthélemy.
Par un court message posté sur sa page Facebook, le candidat Daniel Gibbs a indiqué « vous avez été globalement peu nombreux à sortir voter, ce qui est également un message qu’il faut entendre. Je m’attacherai à faire ce qui est possible, toujours dans le respect des règles, pour que la démocratie s’exprime plus largement sur nos deux îles pour le second tour (…) ».
 
Frantz Gumbs reçoit le soutien du président de la COM de Saint-Barthélemy, Xavier Lédée
 
La campagne pour ce second tour est officiellement ouverte depuis hier, lundi 13 juin et se clôturera jeudi soir. Depuis hier matin, les divers soutiens se font connaître. Le candidat Frantz Gumbs et sa suppléante Mélissa Lake, qui est élue de la majorité de la COM de Saint-Barthélemy, a reçu le soutien du président Xavier Lédée de la Collectivité de Saint-Barthélemy : « Depuis maintenant 10 ans que je suis élu, je n'ai jamais voulu donner de consignes de vote car il me semble que c'est un choix personnel. Pourtant et pour la première fois, j'ai décidé de le faire pour cette élection. Sans surprise, au 2e tour comme au 1er, je soutiens le ticket Frantz Gumbs/ Melissa Lake » a-t-il écrit sur les réseaux sociaux, détaillant les raisons de son choix, notamment la proposition du candidat Frantz Gumbs d'installer la permanence du député et un attaché parlementaire sur l’île de Saint-Barthélemy.
 
Le parti local Reconquête ! appelle à faire barrage au candidat Frantz Gumbs en votant Daniel Gibbs
 
Par communiqué de presse adressé hier matin, les représentants locaux du parti Reconquête soulignaient le résultat très encourageant obtenu par la candidate Béatrice Cazé « devançant même la députée sortante (…) » et a appelé ses électeurs à faire barrage au candidat « Frantz Gumbs qui est le candidat du président Macron, et ce bien qu'il n'ait pas le courage de l'affirmer » et à aller voter pour Daniel Gibbs.
 
Pas de consigne de vote du côté de la députée sortante Claire Guion-Firmin
 
La députée sortante Claire Javois a posté sur sa page Facebook un appel solennel à une mobilisation des électeurs pour ce second tour, mais n’a toutefois pas donné de consigne de vote. Idem pour la candidate indépendante Sabrina Rivere-Bozom qui a invité par communiqué « les électeurs à se mobiliser au second tour, libres en leur âme et conscience ; et à ne pas laisser parler l’abstention décider pour eux (…) ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.