POLITIQUE

Election présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour ; Jean-Luc Mélenchon plébiscité en Outre-mer

Election présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour ; Jean-Luc Mélenchon plébiscité en Outre-mer

12 avril 2022
Au niveau national, Jean-Luc Mélenchon a raflé 21.95% des suffrages, un score le laissant tout de même derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron et le disqualifiant de fait pour le second tour de l’élection. L’Insoumis est toutefois arrivé en tête, souvent très largement, dans cinq territoires ultramarins, dont Saint-Martin.
A l’issue de ce premier tour de l’élection présidentielle qui s’est déroulé ce dimanche 10 avril, le président sortant Emmanuel Macron est arrivé en tête des suffrages, avec 27.84%, suivi de près par la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen, qui a remporté 23.15% des votes exprimés. Jean-Luc Mélenchon arrive en 3e position, avec 21.95%. Une belle prouesse pour celui qui se présentait pour la troisième fois à cette élection et arrivait, dès 2017, en 4e position.
Pour autant, dans les territoires ultramarins, malgré une forte abstention, c’est Jean-Luc Mélenchon qui a obtenu majoritairement la faveur des suffrages ultramarins, distançant de loin celui ou celle arrivé en 2e position. Il est arrivé en effet en tête à Saint-Pierre et Miquelon (40.91%), en Martinique (53.10%), à Saint-Martin (28.13%), en Guadeloupe (56.16%) et en Guyane (50.59%). Dans trois de ces territoires, Jean-Luc Mélenchon aurait pu être élu dès le premier tour. A Saint-Barthélemy, qui vote traditionnellement à droite, Jean-Luc Mélenchon arrive en 4e position avec 13.17% des suffrages. A noter la performance remarquée à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy du polémiste Eric Zemmour qui arrive respectivement dans les deux îles sœurs en 4e et 3e position, avec 13.23% des suffrages à Saint-Martin et 17.75% à Saint-Barthélemy. A noter qu’au niveau national, le leader du parti Reconquête ! est arrivé en 4e position (7.07%), avec un écart important de près de 15 points avec Jean-Luc Mélenchon arrivé en 3e position. (Lire en encadré les résultats définitifs pour les Outre-mer).

L’Insoumis a incarné le vote utile
 
Avec plus de 7.6 millions de voix, Jean-Luc Mélenchon manque ainsi de peu la qualification pour le second tour. Seules quelque 421 000 voix le séparent de Marine Le Pen qui est, elle, qualifiée pour le second tour. Les électeurs qui ne voulaient pas donner leur faveur au président sortant et voulaient faire en même temps barrage à l’extrême droite, ont semble-t-il considéré que le populiste incarnait le vote utile. De ce côté de l’Atlantique, en Martinique, Guyane, Guadeloupe et à Saint-Martin, l’Insoumis a été largement plébiscité et il est ainsi parvenu à capter sur son nom et autour de son programme une large partie du vote de la gauche, drainant les voix des écologistes et une large partie des voix socialistes. Pour rappel, ces territoires ultramarins ont été les plus réfractaires à la gestion de la crise sanitaire par la mandature sortante, et ont marqué fortement leur opposition. La gestion de la crise post-Irma par la gouvernance nationale a également été controversée localement.
Actant sa défaite, Jean-Luc Mélenchon a appelé et martelé à « ne pas donner une seule voix à Marine Le Pen », sans donner explicitement de consigne de vote en faveur du président sortant Emmanuel Macron. Et lors de son discours prononcé à l’issue des résultats du premier tour de l’élection, il a à demi-mots indiqué qu’il passait le flambeau équipes, ses partisans et ses sympathisants, en leur demandant «de faire encore mieux». Cependant, avec ces résultats obtenus, force est de constater que le leader de la formation politique de la France Insoumise devient désormais incontournable et va devoir constituer un mouvement capable de transformer l’essai aux législatives programmées en juin prochain, en formant des alliances avec d’autres formations politiques de gauche.
Pour mémoire, sur notre territoire, le président nouvellement élu de la Collectivité de Saint-Martin, Louis Mussington, avait appelé pour ce premier tour à votre Emmanuel Macron, quant au président sortant, Daniel Gibbs, il avait lui indiqué donner son suffrage à Valérie Pécresse.
Pour le second tour de l’élection, les électeurs de Saint-Martin seront appelés aux urnes le samedi 23 avril, et c’est le lendemain, dimanche 24 avril que nous connaîtrons le nom de celle ou celui qui sera aux commandes du pays pour les 5 prochaines années.
 
Résultats 1er tour pour les Outre-mer
Saint-Pierre-et-Miquelon :
Jean-Luc Mélenchon 40,91%
Emmanuel Macron 19,77%
Marine Le Pen 16,99%
Yannick Jadot 4,29%
Eric Zemmour 2,96%
 
Martinique :
Jean-Luc Mélenchon 53,10%
Emmanuel Macron 16,30%
Marine Le Pen 13,42%
Valérie Pécresse 3,85%
Anne Hidalgo 3,20%
Eric Zemmour 2,56%
 
Saint-Martin :
Jean-Luc Mélenchon 28,13%
Emmanuel Macron 24,74%
Marine Le Pen 17,27%
Eric Zemmour 13,23%
Valérie Pécresse 4,23%
 
Saint-Barthélemy :
Emmanuel Macron 23,81%
Marine Le Pen 22,41%
Eric Zemmour 17,75%
Jean-Luc Mélenchon 13,17%
Valérie Pécresse 5,68%
 
Guadeloupe :
Jean-Luc Mélenchon 56,16%
Marine Le Pen 17,92%
Emmanuel Macron 13,43%
Valérie Pécresse 2,95%
Eric Zemmour 2,29%
Anne Hidalgo 1,68%
 
Guyane :
Jean-Luc Mélenchon 50,59%
Marine Le Pen 17,66%
Emmanuel Macron 14,22%
Eric Zemmour 4,39%
Valérie Pécresse 2,78%
Anne Hidalgo 1,49%
 
Polynésie :
Emmanuel Macron 40,25%
Marine Le Pen 19,45%
Jean-Luc Mélenchon 13,24%
Valérie Pécresse 7,93%
Eric Zemmour 7,11%

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.