POLITIQUE

Ce qu’il faut retenir des dernières annonces du président Macron

Ce qu’il faut retenir des dernières annonces du président Macron

12 novembre 2021
Pour la 9e fois depuis le début de la pandémie liée au Covid-19, le président Emmanuel Macron s’est adressé aux français mardi 9 novembre dernier. A l’approche des échéances électorales de 2022, cette allocution n’a pas été dédiée à la seule crise sanitaire… Entre une 3e dose autorisant la prolongation du Pass sanitaire pour les plus de 65 ans, la prochaine mise sur le marché de traitements « vraiment efficaces » pour le virus, mais aussi la réforme des retraites ou encore de l’allocation chômage… Retour sur les principales annonces relatives à la crise sanitaire et au social.
 
Mesure sanitaires

A la faveur d’une 5e vague de l’épidémie qui serait en approche, le président Macron a en premier lieu abordé la crise sanitaire avec les nouvelles mesures prises :
- Dès la mi-décembre, le Pass sanitaire pour les plus de 65 ans sera reconduit seulement après l’injection d’une 3e dose du vaccin ;
- Les 50-64 ans seront éligibles au rappel vaccinal dès le 1er décembre ;
- Pas de vaccination obligatoire pour les enfants entre 5 et 11 ans ;
-  De « premiers traitements réellement efficaces » attendus en fin d’année ;
- Contrôles renforcés de la bonne application des protocoles sanitaires dans les bars et les restaurants.
 
Mesures allocation chômage

- Constatant que trop d’offres d’emploi restent non pourvues par les chômeurs, le président a décidé de : La suspension de l’allocation chômage en cas de non recherche active d’emploi
- Et constatant également une embellie des indicateurs économiques ainsi qu’une réduction du nombre de chômeurs, à compter du 1er décembre : il faudra avoir travaillé six mois et non plus quatre pour bénéficier d'une allocation, et la dégressivité s'appliquera au-delà du sixième mois et non plus du huitième.
 
Sur les retraites

- Mettant un terme pendant ce mandat aux travaux pour réformer les retraites (le programme sera réintroduit dans son programme pour les élections de 2022), le président Macron a toutefois annoncé qu’à terme l’âge légal de départ à la retraite devrait être repoussé à plus de 64 ans, avec la possibilité de continuer au-delà, sur la base du volontariat. Il a plaidé pour qu’aucune pension ne soit inférieure à 1000 euros.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.