POLITIQUE

Andromaque : le mythe s’invite à La Chapelle

Andromaque : le mythe s’invite à La Chapelle

04 février 2022
Chaque année, la compagnie de théâtre Les Apatrides donne rendez-vous au public Saint-Martinois pour présenter au moins un chef d’œuvre du théâtre classique. Chaque fois, le public en ressort conquis. Cette année, elle ose. Elle nous envoie le plus effrayant, le plus rebutant, l’indéboulonnable Jean Racine. Alors, Andromaque ou pas Andromaque ?
Andromaque… Les spectateurs frémissent à l’évocation de ce seul nom ! « Mais on va rien comprendre ! » disent les uns, « C’est un sac de nœuds, cette histoire ! » disent les autres. Oui, mais quand la metteuse-en-scène Audrey Duputié s’en mêle, ça change… tout ! Mais comment fait-elle ?
Tout part d'un désir fou : monter ce qu’elle considère comme « la plus grande œuvre de Racine ». Puis d'un constat : les gens ne veulent pas voir ça... Et enfin d'une idée brillante : les prendre par la main. Son argument ? « Ils vont rire ! » De là est née l’idée de « Andromaque pour les nuls », mais en toute bienveillance...
Le texte est quasi intégral. Six comédiens parmi les plus talentueux de la troupe interprètent les huit personnages de Racine avec un brio à peine dissimulé. Aurélie Dubuis campe le rôle-titre d’Andromaque, aux côtés d’un Pyrrhus interprété par Erwan Trotel. Alexandre Ménard s’illustre dans Oreste. Audrey Duputié s’attaque de son côté au rôle d’Hermione. Marie-Pierre Crespo et Elisabeth Rolland nous donnent quant à elles une version tantôt légère et décalée, tantôt poignante et engagée des quatre confidents de nos héros.
Aux côtés de ces comédiens, deux présentateurs clownesques, deux trouble-fête plus proches de Tic et Tac que de Monsieur et Madame Loyal, nous étreignent pour nous guider au cœur de l’histoire : celle des enfants d’Achille, Hector, Hélène et autres héros de la guerre de Troie. Avec eux, pas besoin de s’accrocher à nos neurones. On écoute, (on comprend !!!), on rit, on se souvient, on dédramatise, avant de se laisser happer par l’histoire. Sans heurts, on tombe dans le magnifique gouffre de la tragédie racinienne. Attention, là encore, on n’en ressort pas indemne…
Un spectacle qui transporte, bouleverse, et pire : nous fait changer d’avis sur la tragédie de Racine. On en redemanderait, dites donc ! Confiante et rassurante, la metteuse-en-scène termine : « Je sais que les gens sont réticents. Mais faites-nous confiance… Si vous n’aimez pas, nous vous remboursons vos places ! » En 2022, vous serez Andromaque ou vous ne serez pas !
Au théâtre La Chapelle à Orient Bay les vendredis et samedis à partir du 11 février à 19h30. Places : 18,5€. Informations et billetterie sur www.theatresxm.fr.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.