Accueil

Jacqueline Rodriguez, Cheffe de la Police territoriale, première femme nommée à ce poste dans les Antilles

Jacqueline Rodriguez, Cheffe de la Police territoriale, première femme nommée à ce poste dans les Antilles

25 septembre 2018

Nommée en juin dernier, Jaqueline Rodriguez, née Lazare, la nouvelle cheffe de la Police Territoriale, a fait tout son parcours dans la Police nationale. Elle est la première femme dans les Antilles Guyane à accéder à un tel poste. Nous avons rencontré une jeune femme de 41 ans, déterminée et animée par la passion de Saint-Martin. Portrait.

Détachée de la Police nationale depuis 2015, la jeune femme de 41 ans, saint-martinoise de naissance, affiche un parcours atypique, motivé par l’amour qu’elle porte à sa terre natale. Nommée en juin dernier à la tête de la Police territoriale, Jacqueline Rodriguez a fait tout son parcours dans la Police Nationale. « Enfant, j’étais subjuguée en regardant la série télévisée « Colombo ». Je savais que c’était le métier que je voulais faire plus tard : être enquêteur dans la police », raconte-t-elle. Forte de ses études secondaires achevées en Martinique, Jacqueline intègre l’école de Police nationale. 
Elle a 22 ans. Pendant quinze ans elle évolue au sein de cette corporation dont elle franchit les grades, en passant les qualifications pour devenir officier de police judiciaire. Un métier certes animé par la passion, mais Jacqueline garde dans un coin de sa tête sa petite terre natale nichée au cœur de l’Arc antillais, Saint-Martin. Elle veut y revenir. Elle sait que sur ces terres elle pourra apporter sa pierre à l’édifice de la jeune Collectivité.

METTRE SON EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITÉ

Toutefois, à Saint-Martin, la Police nationale n’a une représentation qu’au sein de la Police aux Frontières, et les places sont comptées. Feu la présidente Aline Hanson lui assure qu’elle pourrait avoir sa place au sein de la police territoriale. Mais Jacqueline doit alors abandonner certaines de ses ambitions pour devenir simple agent de la Police territoriale. Des fonctions encadrées par le code de la sécurité intérieure et le code de procédure pénale qui imposent une formation de plusieurs mois en Guadeloupe, au sein du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT). Jacqueline Rodriguez en profite également pour conforter sa qualification en rallongeant de quelques mois encore son temps de formation pour devenir chef de service. 
Elle intègre enfin la Police territoriale courant 2017.  L’ouragan Irma aura vite fait de précipiter les choses, la nouvelle policière territoriale Jacqueline Rodriguez marquant par son expérience toute son efficacité en période de crise. Puis, le temps de la retraite étant arrivé en fin de mai dernier pour le chef Albert Conner, c’est tout naturellement que le nom de Jacqueline a été nommé sur les rangs de ses potentiels successeurs. 

 

39 FEMMES ET HOMMES SOUS SON COMMANDEMENT

La cheffe de la Police territoriale a pris le commandement depuis le 1er juin dernier de la Police territorial de Saint-Martin et a 39 femmes et hommes sous ses ordres. « Nous sommes conscients que l’image de la Police territoriale doit être redorée. La population locale doit comprendre que pour vivre en harmonie, il faut savoir respecter des règles. C’est avec pédagogie que la police territoriale mène un travail dans ce sens. Mes « hommes » ont confiance en moi et nous travaillons ensemble dans un grand respect mutuel. A ma prise de fonction, cela n’a pas été forcément évident pour tous d’accepter que ce soit une femme à la tête du commandement, mais nos échanges nous ont appris à nous connaître mutuellement. Et mes « hommes » me respectent, tout comme je les respecte », raconte encore Jacqueline  Rodriguez, dont le leitmotiv pour l’heure est « de reprendre le service de la Police territoriale à sa racine afin que l’arbre qui pousse soit plus fort, plus utile et en pleine vitalité ». 
Une jolie métaphore qui prend tout son sens dans les valeurs que portent la jeune Cheffe Rodriguez. 


LES LOCAUX DE LA POLICE TERRITORIALE SONT SITUÉS DERRIÈRE LA GARE ROUTIÈRE

Les anciens locaux attenants à l'Hôtel de la Collectivité ayant été détruites par l'ouragan Irma, la Police territoriale a pour l’heure été déplacée rue de Hollande, derrière la gare routière de Marigot. 
Les jours et horaires d’ouverture sont du lundi au samedi, de 7 heures à 20 heures. Téléphone : 0590 29 56 23

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.