JUSTICE

Altercation d’Agrément et coups de couteau : Mise en détention provisoire des deux individus interpellés

Altercation d’Agrément et coups de couteau : Mise en détention provisoire des deux individus interpellés

28 mars 2019
Pour les deux individus interpellés peu de temps après l’altercation qui a dégénéré par des coups de couteau porté sur un 3e homme, lundi dernier, la garde-à-vue s’est soldée par leur présentation devant le tribunal correctionnel pour y être jugés en comparution immédiate.

 

Une nouvelle affaire qui n’est pas passée inaperçue, la victime, J.B., un résident de Sint Maarten ayant été vue en plein cœur de Marigot en cette fin de matinée de lundi dernier, au volant de son véhicule avec un couteau planté dans le dos. L’altercation s’était passée peu de temps auparavant dans le quartier d’Agrément, et après avoir reçu plusieurs coups de couteau, dans le flanc et dans le dos, J.B. a pu reprendre son véhicule et a rejoint le front de mer du centre-ville. Deux individus résidant dans le quartier d’Agrément, J.H., 35 ans, originaire de la Jamaïque installé à Saint-Martin depuis plusieurs années, et Y.L, un saint-martinois de 19 ans, ont rapidement été interpellés par les forces de l’ordre. Les éléments de l’enquête rapportés devant le tribunal indiquent que J.H et J.B (la victime) auraient eu un litige au sujet d’une voiture de location. Un 3e homme, Y.L., se serait interposé entre les deux hommes, se serait emparé de l’arme blanche que détenait J.B. et aurait retourné l’arme contre J.B., lui portant 5 coups de couteau. Transporté au centre hospitalier de Sint Maarten, ses jours ne seraient pas en danger malgré une perforation d’un poumon et d’un rein. 

JUGEMENT EN GUADELOUPE LE 7 MAI PROCHAIN

Placés en garde-à-vue, J.H. et Y.L. étaient présentés mercredi matin devant le tribunal pour y être jugés en comparution immédiate pour le chef d’accusation de violences en réunion aggravées avec arme ayant causé une ITT supérieure à 8 jours, en l’occurrence 21 jours. Ils encourent une peine pouvant aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement. Les deux individus acceptaient d’être jugés immédiatement. C’est l’avocat de la victime qui demandait un renvoi de l’affaire, n’ayant pas pu s’entretenir avec son client toujours hospitalisé à Sint Maarten. Le Parquet estimant également que cette affaire méritait plus d’information sur les circonstances de cette altercation provenant du côté de la victime, ordonnait un renvoi au 7 mai prochain et d’ici-là plaçait les deux individus,  J.H. et Y.L. en détention provisoire. Ils ont été déférés mercredi après-midi dans la Maison d’Arrêt de Guadeloupe où ils resteront pour y être jugés. 

couteau2-(1).jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.