FAITS DIVERS

L’entrepôt Frigodom détruit par un  incendie

L’entrepôt Frigodom détruit par un incendie

07 février 2019
L’incendie a démarré vers 6 heures, mercredi matin avec un pic de flammes aux alentours de 9h30. La préfecture a déclenché le Centre Opérationnel Territorial (COT), afin de pallier tous risques éventuels d’explosion ou de mise en danger des populations se situant à proximité du sinistre.

Dès les premières heures de la matinée, 17 sapeurs-pompiers ont été déployés pour tenter de circonscrire l’incendie. Face à l’embrasement qui s’est amplifié vers 9h30 faisant dégager d’épaisses fumées noires, 7 sapeurs-pompiers, 1 camion et 1 échelle en provenance de la partie hollandaise sont arrivés en renfort. La préfète Sylvie Feucher et le Président Gibbs faisaient rapidement un point presse en milieu de journée afin de rassurer les populations quant à la maîtrise de la situation. Un périmètre de sécurité de 200 mètres a été positionné autour du port de Galisbay. Les familles résidant dans les habitations Galisbay Bienvenue ont été évacuées et invitées à rejoindre l’école Hervé Williams à Concordia afin de s’y réfugier si besoin. A la connaissance du Président Gibbs, une seule famille avait rejoint cet abri, à ce moment de la journée. Les accès au port par la route et par la mer ont été bloqués et les embarcations situées à proximité ont été également évacuées. Selon la préfète, il n’y avait pas de risque d’explosion, l’inquiétude se situant principalement sur les risques d’effondrement de l’immeuble entièrement détruit par les flammes.

PAS DE RISQUE DE RUPTURE DES APPROVISIONNEMENTS

Si toutes les denrées stockées dans ces entrepôts ont été réduites en cendres, Daniel Gibbs informait que des dispositions étaient prises avec le directeur du port de Galisbay, afin d’installer des containers frigorifiques qui seraient alimentés en électricité en tirant des fils. Selon la préfète, il n’y a non plus aucun risque de rupture des approvisionnements alimentaires dans les prochains jours, les principaux supermarchés de l’île recevant majoritairement leurs marchandises depuis le port de Pointe Blanche, à Philipsburg. 
L’incendie a été maîtrisé dans l’après-midi, les accès au port ont été rouverts en fin de journée. 
L’origine du feu semblerait provenir d’un problème électrique, sans que cela ne soit totalement avéré en ce milieu de journée de mercredi. 
Une enquête devrait être ouverte pour déterminer les causes exactes de ce sinistre. Aucune victime, ni du côté des pompiers, ni du côté des employés, n’a été heureusement à déplorer.

prefet-et-pdt-au-COD.jpg

Le Centre des Opérations Territorial a été déclenché mercredi en milieu de matinée.

51924486_2259805701006562_4450420862729846784_n.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.