EVENEMENT

Pas de carnaval en février !

Pas de carnaval en février !

18 février 2022
En raison d’un timing beaucoup trop court, l’association des Festivités Carnavalesques de Saint-Martin a annoncé que l’édition de février 2022 n’aura pas lieu. Un report est envisagé plus tard mais tout reste à définir.
«Certaines décisions sont difficiles à prendre. C’est après mûre réflexion que je suis au regret de vous annoncer, au nom de l’association des Festivités Carnavalesques de Saint-Martin que nous n’organiserons aucune manifestation pour les jours gras 2022», a indiqué Gaëlle Arndell. La Présidente de l’association explique qu’en «dépit des efforts que nous avons déployés pour penser un programme compatible avec la situation sanitaire, les complications administratives ont eu raison de notre bonne volonté et de notre attachement à ce moment culturel généralement incontournable».
 
Des autorisations tardives
 
D’après Gaëlle Arndell, la subvention de 100 000 € accordée par la Collectivité n’a pas été débloquée à temps, une somme qui n’aurait, de toute façon, pas couvert la moitié des frais engagés. «Quoiqu’il en soit, ce budget étant le seul financement sur lequel nous aurions pu compter, nous avons fait le choix de ne pas utiliser cet argent pour une manifestation bâclée qui ne reflèterait pas l’image du carnaval de Saint-Martin que nous nous sommes battus à créer».
La présidente poursuit en écrivant que comme les autres manifestations culturelles du territoire, l’organisation du Carnaval était «dans l’expectative. Nous avons découvert des informations par le biais des médias mais avons tout de même gardé une lueur d’espoir quant à la faisabilité de nos projets. Malheureusement, la coordination administrative ayant été défaillante, nous avons fait le choix de ne pas nous engager dans une organisation qui laisserait une mauvaise image de notre territoire». L’association a reçu les autorisations de la part de la préfecture et de la Collectivité bien trop tard pour pouvoir organiser cette fête dans de bonnes conditions. Un retard sans doute lié à la dernière vague épidémique.
Cependant, l’association organisatrice étudie encore la possibilité de reporter l’événement plus tard dans l’année et peut-être en partenariat avec la partie hollandaise. «L’esprit du carnaval reste quoiqu’il arrive en chacun de nous», conclut Gaëlle Arndell en invitant chacun à rendre hommage au roi Vaval, Roi du Carnaval, entre amis, familles, ou collègues.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.