EVENEMENT

Honorer toutes les victimes mais aussi les Poilus saint-martinois

Honorer toutes les victimes mais aussi les Poilus saint-martinois

12 novembre 2018
Samedi matin, un détachement de la gendarmerie nationale et du 33e Régiment d’infanterie de marine de Martinique étaient présents dans les jardins de la Collectivité où avait lieu la commémoration du 100e anniversaire de l’Armistice de la 1e Guerre mondiale. Une commémoration à laquelle participaient la préfète Sylvie Feucher, la députée des îles du Nord Claire Guion-Firmin, le sénateur Guillaume Arnell, le président Daniel Gibbs, le lieutenant-colonel Sébastien Manzoni, ainsi que l’association des Anciens combattants de Saint-Martin.

Lors de sa prise de parole, le président de la Collectivité Daniel Gibbs a déclaré que cette cérémonie était « une date symbolique » pour le pays et « l’occasion d’honorer les victimes de ce conflit mondial ». Daniel Gibbs a rappelé que le devoir de mémoire est nécessaire pour connaître « notre passé et le transmettre. Car de nombreux saint-martinois ont participé aux conflits européens et d’Afrique du Nord ».
Le travail conjoint de l’association des Anciens combattants de Saint-Martin et des Archives territoriales avait permis, en 2014, de mettre en lumière la participation des saint-martinois à la 1e Guerre mondiale à travers une exposition dans le hall de l’Hôtel de la Collectivité, et quinze biographies rappelaient la réalité qui se cachait derrière les 15 noms inscrits sur la plaque du Monument aux morts de Saint-Martin. Une exposition qui avait, aussi, mis à l’honneur le travail de jeunes saint-martinois et de leurs enseignants qui avaient réalisé des carnets de guerre en hommage aux soldats Charles Cocly et Georges Richardson.

Le président Gibbs a tenu à féliciter Serge Gumbs pour l’excellent travail de recherche qu’il a effectué pour collecter et analyser de nombreux documents, avec le soutien des Archives territoriales, et permettre ainsi de rendre hommage aux 137 combattants saint-martinois qu’il a pu identifier.
« Après quatre interminables années de bruit et de fureur, de nuits et de terreurs, les armes se taisent sur le front occidental », sont les mots que la préfète Sylvie Feucher a notamment prononcé en lisant le message présidentiel pour commémorer l’Armistice de 1918. « Dans chacune de nos villes et dans chacun de nos villages, Françaises et Français de toutes générations et tous horizons, nous voilà rassemblés en ce 11 novembre. Pour commémorer la Victoire. Mais aussi pour célébrer la paix ».
Durant cette cérémonie, les élèves de CM1 et CM2 de l’école primaire Alphonse de Lamartine ont également participé en chantant la Marseillaise et ensuite l’Hymne Créole.

100e anniversaire de l’Armistice 1.jpg   

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.