ENVIRONNEMENT

La ravine est jonchée de débris et détritus
La ravine est jonchée de débris et détritus

Sandy Ground, un quartier qui peine à émerger des débris

24 avril 2018

Alors que les enfants s’attèlent de leurs côtés à redonner un visage coloré et accueillant à leur quartier, des tonnes de déchets et de monceaux de détritus jonchent encore et toujours les abords des rues de ce même quartier … Comme l’attestent ces images capturées vendredi dernier a proximité du pont de Sandy Ground.

Tout comme à Quartier d’Orléans, le quartier de Sandy Ground a été le témoin d’une grande solidarité entre ses habitants, dès le lendemain du passage de l’ouragan. Les populations ont eu à cœur de travailler ensemble pour redonner un visage humain à leur quartier. Pour autant, les stigmates de l’ouragan sont toujours bien présents sur cette partie du territoire qui a été traversé de part en part par Irma.  La ravine qui borde la route au niveau du Tennis club de Saint-Martin est totalement obstruée par les restes de détritus provoqués par l’Irma. Les abords des routes sont jonchés de tôles et autres débris.
Les poteaux cassés du pont de Sandy Ground sont restés exactement comme l’ouragan les a laissés… Les habitations et autres lolos qui abritaient des bars ou restaurants du quartier sont aussi restés en l’état… Certains habitants sont toujours hébergés dans des tentes de fortune, placées près de leur habitation détruite.
Comment peut-on miser, d’ici à quelques mois, sur la venue de touristes, envisageant même une montée en gamme de ces derniers, alors que l’île offre à la vue de tels paysages ? Si la Collectivité veut engager une grande campagne de nettoyage en prévention de l’installation de la prochaine saison cyclonique, une question légitime revient régulièrement dans la bouche de nombreux citoyens, celle de savoir à quels emplois sont occupés les nombreux agents de la Collectivité, alors qu’il y a tellement à faire sur le terrain ?  

Un local à poubelles qui a repris de belles couleurs
ENVADRE TAG POUBELLESoucieuse de participer à l’embellissement du quartier de Sandy Ground ainsi qu’à sensibiliser les enfants à l’environnement et au tri sélectif, l’association Sandy Ground on The Move avait programmé dans ses activités des vacances de Pâques un atelier de Street Art. Guidés par Joël, adulte relais de l’association, les enfants ont tagué le local à poubelle situé à quelques encablures du Centre culturel du quartier. Une jolie façon de redonner des couleurs au quartier meurtri, mais aussi de faire passer un message de respect de son environnement.
Orné ainsi de ces belles couleurs représentant le soleil et la mer, souhaitons que les populations aient la volonté de le garder propre. C’est le but recherché par les enfants de l’association : «« C’est pour donner envie aux personnes, à nos familles, aux jeunes, de respecter ces lieux et du coup de ne pas jeter leurs ordures n’importe comment », commentaient les enfants de Sandy Ground on The Move, ravis de participer à leur manière à l’embellissement de leur quartier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.