ENVIRONNEMENT

Pêche maritime de loisir : un nouvel arrêté vient augmenter la réglementation

Pêche maritime de loisir : un nouvel arrêté vient augmenter la réglementation

10 septembre 2019
Entré en vigueur le 24 août dernier, le nouvel arrêté préfectoral venant réglementer la pêche de loisir en Guadeloupe et à Saint-Martin, prône une pêche écoresponsable, tout en renforçant la lutte contre la concurrence illégale qui pèse sur les pêcheurs professionnels.
Entendre par pêche de loisir celle effectuée à partir d’un navire ou de la rive, qu’en action de nage, de plongée ou à pied, par tout particulier qui n’est pas régulièrement inscrit comme pêcheur professionnel. Les règles qui encadrent ces pratiques ont été profondément revues avec ce nouvel arrêté qui poursuit un double objectif : assurer une meilleure durabilité de la pêche et des ressources marines ; renforcer la lutte contre la commercialisation des captures pour ne pas concurrencer les pêcheurs professionnels.
La pêche écoresponsable doit être exclusivement limitée à la consommation personnelle de poissons ayant atteint la maturité sexuelle.
Les principales
nouveautés
de cet arrêté
La Direction de la Mer affirme avoir basé ce nouvel arrêté sur des données scientifiques et qu’il est issu d’un travail approfondi de concertation, de discussion avec les différents représentants du monde de la pêche de loisir, sportive et professionnelle.
Ainsi, les captures doivent être déclarées annuellement aux services de la Direction de la Mer, « pour une meilleure connaissance de la ressource et en améliorer la gestion en collaboration avec les instances représentatives des pêcheurs de loisirs et professionnels, l'administration et les instances scientifiques ». De même, toute prise doit faire l’objet d’un marquage dès la mise à bord ou dès la sortie de l’eau, avec l’ablation d’un des lobes de la nageoire caudale.
Florilège
de réglementations et / ou d’interdiction
Long de quelque cinquante pages et comprenant 36 articles, ce nouvel arrêté brosse également les techniques, les matériels autorisés et ceux proscrits pour la pêche de loisir, ainsi que les comportements responsables à observer.
La pêche maritime de loisir des poissons à rostre (sauf concours sportifs ou « capture-relâche ») devient interdite, la capture de langoustes et de crabes est désormais soumise à des périodes de pêche et des limitations de capture (nombre maximal de prises journalières) sont prévues par pêcheur et/ou par navire et ainsi que des tailles minimales selon les espèces.
Idem, on y dénombre les espèces interdites à la pêche de loisir, en tous lieux et tous temps, parmi lesquelles, le mérou géant (ou mérou Goliath), les perroquets bleu et arc-en-ciel. D’autres espèces voient leur taille réglementée pour leur prise, telle que la dorade coryphène qui doit être supérieure à 60 cm, la bourse ou la grande-gueule, supérieure à 30 cm ou encore le vivaneau, dont la taille doit être supérieure à 50 cm.
De nouvelles réglementations et restrictions trop longues à énumérer ici. Pour l’arrêté complet, consulter le site internet de la Direction de la Mer : http://www.guadeloupe.gouv.fr/Politiques-publiques/Mer-littoral-et-securite-maritime2/Un-nouvel-arrete-pour-reglementer-la-peche-maritime-de-loisir
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.