ENVIRONNEMENT

Nicolas Hulot évoque Saint-Martin comme exemple du dérèglement climatique

Nicolas Hulot évoque Saint-Martin comme exemple du dérèglement climatique

31 août 2018

Mardi dernier, lors de l’interview « coup de théâtre » qui a eu lieu dans les studios de France Inter, où Nicolas Hulot, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé sa démission, il a énuméré les pays qui subissent de plein fouet les dérèglements climatiques. L’île de Saint-Martin qui a subi l’ouragan Irma ainsi que le fléau des sargasses a été citée.

Parmi cette énumération au cours de cette interview, l’ancien ministre a parlé de l’île de Saint-Martin et de la catastrophe climatique vécue en septembre 2017, mais aussi du fléau des sargasses : « La Californie qui brûle. La Grèce qui brûle. Les inondations en Inde. Chez nous, l’île de Saint-Martin qui a vécu une année terrible(…). En Guadeloupe, en Martinique, l’invasion des Sargasses (…). Quand je vais en Guadeloupe et que je vois l’une des « petites » conséquences du réchauffement climatique… pardon pour les guadeloupéens et les martiniquais… mais l’invasion des sargasses qui leur pourrit la vie au quotidien (….) 

Petit à petit, on s’accommode de la gravité et on se fait complice de la tragédie en cours de gestation. Je n’ai pas de solutions. J’ai obtenu uncertain nombre d’avancées, mais je n’ai plus la foi. C’est un travail collectif. J’ai compris que seul je n’y arriverai pas ", a indiqué l'ex-ministre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.