ENVIRONNEMENT

Les morceaux de la piscine  de mer toujours en vrac  sur la route de Coralita !

Les morceaux de la piscine de mer toujours en vrac sur la route de Coralita !

27 février 2018

Près de six mois après le passage de l’ouragan Irma, les pontons flottants qui constituaient la piscine de mer installée au Galion sont toujours éparpillés sur la route de Coralita, entre Quartier d’Orléans et Oyster Pond.

Le vice-président de la Collectivité, en charge du développement durable, Patrick Steven, nous indiquait que selon lui, c’est au club de natation qui en avait la jouissance, au Galion, de procéder à l’enlèvement des morceaux. Il semble pourtant que cette piscine de mer appartienne à la Collectivité…

D’autant que des coûts importants ont été déployés pour cette piscine, par son achat et sa première installation dans la Baie de Grand Case dans un premier temps, puis par son déplacement vers la Baie du Galion, après être restée très longtemps gisant vers le cimetière de Grand Case. La piscine avait également été endommagée par le cyclone Gonzalo, en octobre 2014, et à nouveau restaurée…
Des sommes importantes engagées avec des deniers publics qui sont en train de se disperser dans la nature, des particuliers ayant, eux, saisi l’opportunité que peuvent représenter tous ces pontons flottants… La Collectivité ne pourrait-elle pas réutiliser tous ces morceaux de piscine pour réinstaller des pontons flottants dans certains endroits de l’île, sur les marinas, à l’embarcadère de Cul de Sac, etc… ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.