ENVIRONNEMENT

Les Mérous, espèces menacées aux Antilles

Les Mérous, espèces menacées aux Antilles

11 février 2019
Aude Berger a rejoint dernièrement les équipes de la Réserve Naturelle avec pour mission l’observation et la sauvegarde de deux espèces menacées de Mérou dans le cadre du programme Life Biodiv’Om. Un programme dédié au soutien de projets dans les domaines de l’environnement et du climat, inédit pour Saint-Martin qui intègre donc le dispositif, mis en place pour cinq régions ultrapériphériques (RUP).

Les régions ultrapériphériques françaises constituent un habitat unique au monde pour nombre d’espèces : 10% de la biodiversité de la planète ! Cependant ces régions ne bénéficiaient pas jusqu’à présent d’aides suffisantes pour sauvegarder ce patrimoine exceptionnel. Le programme Life Biodiv’Om devrait pallier à cela avec la mise en place de subventions destinées à enrayer la dégradation de cette biodiversité en Guyane, à la Réunion, en Martinique, en Guadeloupe et … à Saint-Martin !

LE MÉROU GÉANT (EPINEPHELUS ITAJARA ) ET LE MÉROU DE NASSAU (EPINEPHELUS STRIATUS)

2 - Mérou Géant.jpg

Mérou géant

Le Mérou géant, la plus grande espèce de mérou de l’Atlantique (il peut atteindre 2,50m et 400 kilos) identifiée en Guyane et à Saint-Martin est sur la liste rouge mondiale des espèces en voie d’extinction. Il fréquente les eaux tropicales et subtropicales et plus particulièrement les baies, estuaires bords de mangroves et les habitats rocheux côtiers. 
Le mérou de Nassau, cousin du mérou géant, présente des spécimens qui peuvent mesurer 40 cm et atteindre 25 kilos. 
A Saint-Martin, leur disparition est due essentiellement à la surpêche depuis les années 80 mais aussi aux deux activités économiques principales que sont le tourisme et le développement immobilier. Démographie croissante, aménagements du littoral, rejets d’eaux usées, pêche des plaisanciers sont autant de facteurs qui contribuent à l’extinction de ces espèces.
L’objectif du projet Life Biodiv’Om est de relancer la reproduction de ces populations en mettant en place des observations sur le terrain et en renforçant la conservation de leurs habitats.

AUDE BERGER, UNE NOUVELLE EXPERTISE SCIENTIFIQUE POUR LA RÉSERVE NATURELLE DE SAINT- MARTIN

1---Aude-IMG_1381.jpg

Aude Berger en charge du programme Life Biodiv’Om à Saint-Martin

Diplômée en sciences et technique de la mer, Aude Berger a également une licence professionnelle en protection de l'environnement validée à l'Université des Antilles, une large expérience en gestion concertée de l'environnement et en mise en œuvre de protocoles scientifiques. Elle a travaillé au Parc national de Guadeloupe (animation de la Réserve de Biosphère avec l'UNESCO-Programme Man And Biosphère), à l'association École de la Mer (mise en place du programme pédagogique), pour le Réseau Tortues Marines Guadeloupe (suivi des pontes et animations) et dans de nombreux bureaux d'études pour le suivi des coraux, herbiers, pépinière de coraux... 
Une expertise qu’elle met aujourd’hui au service de la Réserve Naturelle de Saint-Martin où elle aura donc la mission d’appliquer ce nouveau programme de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), l'intermédiaire entre l'Union Européenne et la Réserve Naturelle.

3 - Mérou de Nassau. Crédit photo Julien Chalifour.jpg

Mérou de Nassau

Zone-d'actions-du-Life-Biodiv'om.jpg

Zone d’actions du Lefe Biodov’Om à Saint-Martin

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.