ENVIRONNEMENT

Le Préfet de Région Philippe Gustin fait un état des lieux des sargasses

Le Préfet de Région Philippe Gustin fait un état des lieux des sargasses

05 juin 2018

Près de 100 tonnes de sargasses par jour sont ramassées depuis le début du phénomène qui s’est déclaré courant avril. Alors qu’en 2015, une année où les échouages avaient été très importants, 1000 tonnes avaient été ramassés en trois mois. Cette année, en à peine deux mois, la collecte est de l’ordre de 2300 tonnes.

Accompagné d’une délégation de la Collectivité, de la DEAL, de l’ARS et des militaires de la sécurité civile, spécialement missionnés pour combattre ce fléau, le Préfet de Région Guadeloupe, Philippe Gustin se rendait samedi matin sur deux sites très impactés par le phénomène, Cul de Sac et Mont Vernon. Et de constater que « le seul moyen efficace pour l’heure est le ramassage quotidien, à la main ou à l’aide de machines ». Une conférence internationale réunissant l’ensemble des territoires touchés par ce fléau est programmée en novembre prochain.

NICOLAS HULOT ATTENDU SUR LE TERRAIN

Interrogé en séance de l’Assemblée Nationale par la députée guadeloupéenne Justine Bénin, Le Ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire a expliqué que « l’invasion des algues sargasses est une véritable calamité » et il annonçait « sa visite dans les plus brefs délais, accompagné de la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin ». Et a priori, c’est aux alentours du 10 juin prochain que le Ministre devrait être dans les Antilles. Fera-t-il un crochet par Saint-Martin ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.