ENVIRONNEMENT

La  réserve naturelle de Saint-Martin s’associe  à un projet européen pour sauver les mérous

La réserve naturelle de Saint-Martin s’associe à un projet européen pour sauver les mérous

04 octobre 2019
L’Epinephelus Striatus plus connu sous le nom de mérou de Nassau vit dans les eaux saint-martinoise, mais l'espèce est menacée d'extinction.

Ce poisson peu craintif dont l’état de la population est peu connu risque de disparaître rapidement à cause d’un taux de mortalité proche de 90% du à la fragilité des plus jeunes spécimens. Dans le cadre de sa mission de protection et de restauration du patrimoine naturel de Saint Martin, la Réserve Naturelle contribue donc au projet européen « Life Biodiv’om Mérous », en étudiant les arrivages saisonniers de très jeunes poissons et crustacés cherchant à coloniser un habitat pour assurer leur survie. Les récifs coralliens et les mangroves, où résident l’espèce, souffrent également des changements climatiques engendrant une diminution du couvert corallien, des épisodes de blanchissement du corail et des impacts liés à la récurrence des événements cycloniques. Depuis le 3 et jusqu’au 10 octobre prochain, il est procédé à la mise en place d’une ferme aquatique scientifique permettant l’observation de larves de mérous avant qu’elles soient relâchées ensuite dans le milieu naturel. Les données collectées permettront de dire s’il existe un potentiel de recolonisation de nos eaux par des espèces devenues rares. Cette initiative est soutenue par l’Union Européenne, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, l’Agence Française pour la Biodiversité et l’Association de Gestion de la Réserve Naturelle de Saint-Martin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.