ENVIRONNEMENT

Des élèves du collège Mont des Accords nettoient la mangrove de Galisbay

Des élèves du collège Mont des Accords nettoient la mangrove de Galisbay

22 juin 2018

Neuf mois après le passage du cyclone Irma sur le territoire, une trentaine de collégiens, tous volontaires, ont participé le jeudi 14 juin à la campagne de nettoyage mis en place par la Collectivité de Saint-Martin.

Le jeudi matin, des élèves de 6e et 5e du collège Mont des Accords avaient pour mission de nettoyer le littoral du site de Galisbay, entre l’école de voile du collège, située près de la salle omnisports et la jetée située près du Grand Saint-Martin. Le long de ce site sera aménagé la future Aire Marine Educative (AME) de Galisbay. L’idée de ce projet est d’apporter, à la fois, une réponse pédagogique particulièrement adaptée aux problématiques des enfants à besoin éducatif particulier et de permettre une sensibilisation des élèves par rapport à leur environnement dévasté.

« L’AME doit être aussi un outil au service des élèves pour les revaloriser et leur faire réinvestir les apprentissages », assure Philippe Wartak, professeur des écoles, spécialisé à la SEGPA (Section d’enseignement général professionnel adapté) au collège Mont des Accords.

Ainsi, diverses actions ont émergé au cours de cette première année, « tout d’abord un projet de réalisation d’un éco-sapin, un objet insolite qui a permis d’interroger le regard des collégiens et des adultes sur la place des déchets dans notre vie », estime Philippe Wartak.

 

UN ESPACE COLLABORATIF ET PARTICIPATIF

 

Parallèlement, un programme de projection de films documentaires, adossé à de futures conférences et actions de partenaires extérieurs, doit permettre de donner les éléments de connaissance indispensables aux élèves, « grâce au concours des professionnels de la Réserve Nature de Saint-Martin et de l’association « Mon école, ma baleine » qui est l’association référente du projet ». Des partenaires qui interviendront tout au long des quatre ans que va durer le projet. « Concrètement, dès l’année prochaine il va s’agir de mettre les élèves en situation d’élaborer, de concevoir et de produire des objets pour aménager cet espace littoral », précise Philippe Wartak, car c’est espace « sera collaboratif et participatif, partagé entre tous les utilisateurs ; promeneurs, baigneurs, pêcheurs… Sans oublier, bien sur, la faune et la flore ». En lien avec les différents partenaires, parmi lesquels la Collectivité territoriale, « il va s’agir d’aménager ce lieu dans un esprit éducatif et convivial ouvert à tous ».

Pendant près de quatre heures, les élèves n’ont pas ménagé leurs efforts et se sont constitués en groupes spécialisés ; les ramasseurs de plastique, de verre, de métaux, afin de nettoyer l’endroit. « L’opération a été un succès », affirme Philippe Wartak, « car elle a permis une sensibilisation citoyenne à l’environnement de nos élèves, futurs adultes qui, nous en faisons le pari, seront des éco-citoyens responsables ». Des élèves fiers de leur action qui ont reçu le soutien de Mme Alix-Laborde, chargée de l’Environnement et de la biodiversité à la Collectivité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.