ENVIRONNEMENT

Début des travaux d’aménagement du site du Galion à la fin du mois

Début des travaux d’aménagement du site du Galion à la fin du mois

14 janvier 2020
Annoncé depuis 2018, le projet d’aménagement du Galion est dans les starting-blocks. Les premiers coups de pioche auront lieu à la fin du mois. Objectif affiché par le conservatoire du littoral : redonner sa superbe à ce site naturel et faire en sorte que la population se le réapproprie dans le respect des écosystèmes.

Le projet d’aménagement du Galion comprend deux phases. La première phase dont les travaux débutent en cette fin de mois, compte 3 volets : les travaux de nettoyage du site (débroussaillage, suppression des arbres morts, suppression des murets béton, des gravats divers, …) ; les travaux de remise en état de la voirie ; les travaux d'aménagements extérieurs (signalétique, carbets de pique-nique, balisage directionnel, clôture basse, pieux de bouclage, habillage abri-poubelle, jeux pour enfants …). Pour cette première phase dont le coût est estimé à 400 000 euros, les appels d’offre ont été passés dès juillet dernier.
Toutefois, les montants totaux ont dépassé les budgets consentis à la base et seuls les deux premiers volets ont été actés. Pour les travaux d’aménagements extérieurs (3e volet), un nouvel appel d’offre a dû être relancé en décembre dernier en redéfinissant plus étroitement les prévisions et en excluant certains aménagements, dont les zones de pique-nique et d’aires de jeux. Ces équipements seront intégrés dans l’appel d’offre qui sera lancé en début d’année en programmation de la 2e phase des travaux d’aménagement du site. Un permis de construire des carbets a également été déposé auprès des services de l’urbanisme de la Collectivité.
Les travaux qui vont débuter à compter du 27 janvier prochain pour une durée de 5 semaines, concernent le nettoyage et le débroussaillage du site et présentent un montant à hauteur de 39 100 euros. A l’issue, les travaux de remise en état de la voirie (montant de 218 850 euros) prendront le relais et devraient courir sur 10 semaines. Ces opérations sont financées à hauteur de 80% par l'Etat et de 20% par le Conservatoire du littoral dans le cadre du Contrat de Développement pour la phase 1 d'un coût total de 400 000 euros et du Contrat de Convergence pour la phase 2 dont le coût total est estimé à 480 000 euros. 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.