Accueil

Ramassage des sargasses :  les services de l’Etat informent venir en appui à la COM

Ramassage des sargasses : les services de l’Etat informent venir en appui à la COM

09 juillet 2021
Face à la situation qui devient très critique, avec des échouements de sargasses en quantités de plus en plus importantes, les services de l’Etat se sont fendus d’un communiqué mardi en fin de journée, informant de l’organisation en début de semaine prochaine d’une réunion sur le sujet.
Un communiqué qui reprend les actions de l’Etat en la matière depuis 2011, date à laquelle ont été constatées les premières nuisances du fait des échouements des algues brunes et qui se sont amplifiées pendant toutes ces années, pour parvenir dernièrement à situation dramatique : « Les conséquences néfastes de ce phénomène sont désormais connues de tous et actuellement ressenties par une grande partie de la population vivant sur le littoral impacté, notamment sur les sites de Grandes Cayes, Cul de Sac, Baie Orientale, Galion, Quartier d’Orléans, Baie de Lucas. La décomposition des algues génère de l’hydrogène sulfuré (H2S). Ce gaz peut provoquer des maux de tête, des nausées et des vomissements en occasionnant également une gêne olfactive pour la population et pénalise sévèrement l’économie touristique de l’île en particulier pour Saint-Martin où le ramassage ne s’est pas déroulé comme convenu malgré les multiples mesures mises en place par l’État pour soutenir les Collectivités ».

Face au risque sanitaire, l’Etat entre en jeu
 
Outre les différents dispositifs déjà mis en place par l’Etat pour aider les Collectivités des deux îles sœurs à organiser le ramassage de ces algues nauséabondes, notamment par la mise en œuvre d’un un plan local d’urgence, la préfecture considère aujourd’hui qu’avec l’importance des échouements et le dégagement du gaz d’hydrogène sulfuré, le risque sanitaire est latent. Le préfet indique avoir adressé en avril dernier un courrier à la Collectivité afin qu’elle mobilise « les équipes de nettoyage des plages, à assurer dans les meilleurs délais l’enlèvement des sargasses sur les sites fortement exposés ». Et face à une situation qui se dégrade encore, le Préfet Serge Gouteyron a décidé d'organiser une réunion en début de semaine prochaine pour décider de l’accompagnement supplémentaire de l’Etat à la Collectivité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.