ENVIRONNEMENT

Attention : tortues !

Attention : tortues !

09 mai 2019
C’est le début de la saison de ponte pour les tortues. Tortues vertes, imbriquées ou luth, viennent chaque année se reproduire aux Antilles et plus particulièrement à Saint-Martin. La Sint Maarten Nature Foundation a enregistré la première ponte de la saison de tortue luth, désormais une espèce rare, sur la plage de Simpson Bay le 28 avril dernier. Pour contribuer à préserver ces espèces, il convient d’adopter les bons comportements sur les plages … mais en mer aussi !

La saison de ponte des tortues marines débute tout juste et se poursuivra jusqu’au mois de novembre. Durant toute cette période il est possible de les observer, car elles se rassemblent à proximité des côtes en eaux peu profondes avant de venir pondre sur les plages. Il faut savoir que sur toutes les petites tortues qui verront le jour, seule, une sur mille va survivre et atteindre l’âge adulte.

LES DANGERS DE LA MER

Les tortues sont confrontées à la fibropapillomatose, un virus qui se développe très rapidement au niveau mondial et affecte la peau des tortues, comme un herpès, entrainant à terme leur mort. Dans la Caraïbe, la maladie touche surtout les tortues vertes. Mais lorsque par chance elles échappent à cette épidémie elles doivent faire face à d’autres dangers dont les collisions avec les bateaux ou jets skis. Et cette année ces accidents sont de plus en plus fréquents aux abords des côtes de l’île. Il devient donc impératif que plaisanciers ou conducteurs d’engins motorisés prennent conscience qu’en réduisant tout simplement leur vitesse de navigation durant cette période ils peuvent éviter ces collisions. Toutefois, dans le cas où l’accident ne pourrait être évité, il convient de contacter de toute urgence les services de la Réserve Naturelle de Saint-Martin qui pourra prendre en charge la tortue et tenter de la sauver. 
La laisser sur place sans rien faire, c’est tout simplement contribuer à l’extinction d’une espèce.

ÊTRE ÉCO VOLONTAIRE

L’année dernière, 133 personnes se sont portées volontaires pour aider les équipes de la Réserve Naturelle à effectuer les patrouilles sur les sites de pontes et établir les relevés nécessaires au suivi des espèces. 288 patrouilles ont pu ainsi être organisées sur les dix sites de pontes recensés et ont permis de relever plus de mille traces d’activités de ponte pour un taux de réussite de 49%. Les tortues vertes étaient les plus actives avec 61 traces, contre 35 pour les tortues imbriquées et malheureusement aucune pour les tortues luth. Les sites de Baie longue, Baie aux prunes, Baie rouge et Baie Blanche (Tintamare) restent les plus fréquentés. Ils totalisent 95% des traces observées, particulièrement par les tortues vertes.
La Réserve souhaite pérenniser son réseau local d’éco volontaires et invite les personnes motivées à la contacter par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou par téléphone (0690 34 77 10).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.