LOCAL LIFE

Covid-19 : Les dernières mesures et informations en bref

Covid-19 : Les dernières mesures et informations en bref

07 April 2020
 

Bilan contamination Iles du Nord, Sint Maarten et Guadeloupe au lundi 6 avril 2020

Saint-Martin : Une bonne nouvelle ce jour pour la partie française de l’île qui ne recense pas de nouveaux cas de contamination au Covid-19 et qui enregistre 4 nouvelles personnes guéries, qui ont pu sortir de l’hôpital. En ce mardi 7 avril, donc, l’île compte 15 cas actifs et 2 personnes encore hospitalisées. 13 personnes sont maintenues en confinement à leur domicile.
Saint Barthélemy : Comme le bilan sanitaire d’hier, Saint-Barthélemy compte toujours 2 cas actifs ; 4 personnes sont été déclarées officiellement guéries. 

Sint Maarten Sint Maarten recense 3 nouveaux cas de contamination au virus. Un nouveau bilan diffusé ce jour porte à 40 le nombre de personnes recensées contaminées au Covid-19, à la date d'hier, lundi 6 avril. Parmi ces cas, 2 personnes sont hospitalisées en réanimation. 2 personnes ont été déclarées guéries.
196 personnes présentant des symptômes sont placées en isolement et sur les 112 tests réalisés, 10 restent en attente des résultats.

Guadeloupe : Hier, la Guadeloupe comptait 139 cas confirmés de coronavirus, soit 4 de plus que la veille. Parmi ces cas confirmés, 31 patients sont hospitalisés, dont 15 sont en réanimation.  31 personnes au total étaient déclarées guéries par les infectiologues. A noter qu’un couvre-feu de 20h à 5 h a été décrété sur l’ensemble du territoire guadeloupéen depuis le mercredi 1er avril, ce jusqu’au 15 avril, 5 h.

Suivez l’évolution quotidienne du bilan sanitaire sur notre page Facebook Le 97150

Communiqué de la préfecture : Fabrication locale de gel hydroalcoolique et don aux soignants et aux personnes mobilisées

Dès le début du confinement et devant la pénurie de solution hydroalcoolique, la société Rhum Island et 3 pharmaciens de Saint-Martin, Pharmacie de Grand-Case et Laborex, décident de mettre à disposition du matériel et leur savoir-faire. Avec l’appui de la Préfecture, cette opération a permis de produire 2200 litres en une semaine.

La première cuve d’alcool arrive de Guadeloupe le lundi 30 mars. Grâce aux dons du Centre hospitalier et des pharmacies de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, et à un appel à la mobilisation, des produits manquants sont rapidement trouvés (eau oxygénée, glycérol). Le mardi 31 mars, l’assemblage du gel débute. Il est réalisé par 3 pharmaciens, soit 17h de conditionnement pour les premiers 300 litres. Après un temps de pause, les premiers litres sont livrés le vendredi 3 avril aux Centre Hospitalier de Saint-Martin, et le samedi 4 avril au Centre hospitalier de Saint-Barthélemy. Un travail d’équipe au profit de tous.

La mobilisation de tous – Rhum Island, l’associé de Rhum Island, le syndicat des rhumiers de Guadeloupe et de Marie-Galante, la SIS Bonne-mère distillerie de Sainte-Rose, les pharmaciens de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, Laborex, Préfecture, gendarmerie, port de Saint-Martin, transporteurs – a permis d’offrir d’importantes quantités de solution hydroalcoolique aux soignants, aux forces de l’ordre, aux associations, aux personnes mobilisées dans les crèches et les écoles, aux commerces alimentaires.

Les dossiers de demande d’activité partielle doivent être ouverts avant le 16 avril

La CCISM rappelle aux entrepreneurs que pour entrer dans le dispositif d'activité partielle, les dossiers doivent être remis avant le 16 avril prochain. Pour toute info complémentaire, contacter le guichet unique de la CCISM AU 0690 75 40 17

Le président Gibbs fait un live tous les lundis à 16h sur la page Facebook de la Collectivité
Le président Gibbs donne rendez-vous chaque lundi, à 16 heures sur la page Facebook de la Collectivité pour rendre compte des actions qui sont mises en œuvre par la Collectivité et ses services dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 et faire un point d’ensemble de l’actualité.
Pour suivre le live : https://www.facebook.com/ournewssxm/

Modalités pour obtenir un pass pour traverser la frontière pour raisons impérieuses

Suite au shutdown sur la partie hollandaise: Si vous habitez Sint-Maarten et que vous travaillez à Saint-Martin dans un secteur d'activité essentiel, demandez votre justificatif officiel en envoyant un mail à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Votre demande doit être accompagnée des éléments suivants :
-nom
-prénom
-date et lieu de naissance
-adresse personnelle
-fonction
-adresse professionnelle

Il vous est demandé de joindre impérativement une copie de l'attestation professionnelle que vous utilisez pour circuler en partie française. Elle doit être signée de votre employeur. Toute demande qui ne transmettra pas cet imprimé ne sera pas prise en compte.

Confinement total en partie hollandaise depuis dimanche et pendant 2 semaines

La première ministre de Sint Maarten Silveira Jacobs a annoncé en fin d’après-midi de ce samedi 4 avril, que le décret de confinement total a été publié. Un couvre-feu de l’ensemble du sud de l’île qui a débuté dimanche à 0h01m et pour une période de deux semaines.

L’ensemble des activités et des commerces, y-compris les épiceries et supermarchés, resteront fermés pendant cette période et ne pourront servir que les services d’urgence. Sont exemptés de ces fermetures, les services du gouvernement, les activités médicales (pharmacies,…), les services de ramassage des ordures, les activités de fret et d’acheminement des marchandises.
Deux stations essence resteront ouvertes pour servir les véhicules d’urgence et des personnels soignants.

Silveria Jacobs a indiqué que des paniers repas pourraient être servis à des personnes nécessiteuses qui devront se faire connaître auprès des services du gouvernement à l’aide d’une adresse mail qui sera communiquée sur le site Internet du gouvernement de Sint Maarten.

Fonds de solidarité et de soutien aux entreprises

Suite aux annonces du président Daniel Gibbs sur les dispositifs économiques et fiscaux d’aide aux entreprises en difficulté, mis en place par la Collectivité de Saint-Martin dans le contexte de crise Covid19, la Collectivité informe qu’elle procède actuellement à la mise en œuvre des modalités d’application localement.
Un travail de fond est en cours en liaison avec la DGFIP, pour créer les formulaires et notices fiscales et élaborer un dispositif de traitement des demandes.

Toutes les précisions seront alors communiquées afin que vous puissiez remplir vos demandes qui pourront se faire à compter du 15 avril prochain.

Campagne d’enlèvement des épaves de véhicules

La Collectivité a lancé la semaine dernière une campagne d’enlèvement des carcasses sur tout le territoire, pour lutter contre l’épidémie de dengue qui sévit sur notre île.
Ce matin, les équipes de la direction de l’environnement étaient sur le terrain, pour procéder au ramassage des épaves qui se trouvaient sur le domaine public, dans le secteur de Sandy Ground.
Cette opération sera déclinée sur l’ensemble du territoire. Les VHU sont ensuite prises en charge par l’écosite de Grandes Cayes. Elles seront dépolluées et évacuées ultérieurement.

Le ministre de l’éducation a annoncé les modalités pour les passages des examens du brevet, du baccalauréat général et technologique, du baccalauréat professionnel et des BTS 

Au regard des incertitudes sur les évolutions de la situation sanitaire, la perturbation dans l’apprentissage des élèves et la complexité d’organisation de nos examens nationaux, "Il n'est pas possible, comme l’a dit le Premier ministre le 2 avril, que les élèves puissent passer le baccalauréat dans les conditions normales."

Le principe général : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire, à l’exception de l’épreuve orale du baccalauréat de français qui est maintenue.

Ces épreuves se traduisent en effet, chaque année, par la convocation de plus de deux millions d’élèves, en France mais aussi à l’étranger, de la mi-mai au début du mois de juillet. Préparées dès le mois de septembre, elles impliquent plusieurs semaines de mobilisation des personnels du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, l’impression de plusieurs centaines de sujets, représentant plus de 100 millions de pages, et la convocation d’épreuves successives réunissant de très nombreux candidats dans les mêmes salles.
En outre, après le retour des élèves en classe, l’enjeu principal sera de consacrer l’essentiel du temps aux apprentissages afin de limiter d’éventuels retards et de permettre une poursuite d’études au lycée et dans les formations du supérieur dans de bonnes conditions.


Après une large consultation des partenaires sociaux, des fédérations de parents d’élèves, des délégués nationaux et académiques des lycéens, le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse a proposé au Président de la République et au Premier ministre des aménagements qui tiennent compte de trois critères essentiels :
• le critère sanitaire ;
• le critère pédagogique ;
• le critère logistique.

Pour connaître les modalités prévues pour chacun des examens, suivre le lien : https://www.education.gouv.fr/bac-brevet-2020-les-reponses-

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.