VARIOUS FACTS

Rodéo sauvage : un nourrisson grièvement blessé

Rodéo sauvage : un nourrisson grièvement blessé

22 October 2021
Un bébé de quatre mois, positionné à l’arrière d’un véhicule, a été grièvement blessé à la tête, lors d’un jet d’une grosse pierre venue briser la lunette arrière du véhicule. Tout son visage présentait de nombreuses et profondes coupures, notamment autour des yeux.
 
Dans la soirée de vendredi dernier, un couple et leur bébé de quatre mois circulant à bord de leur véhicule, ont été pris à partie par une horde de deux-roues, circulant à vive allure entre Port de Plaisance, le Causeway et Simpson Bay en partie hollandaise. Les motards ont poursuivi le véhicule depuis Port de Plaisance, roulant dangereusement autour de la voiture, la heurtant même par moment. Notamment au niveau du ralentisseur situé sur le pont Causeway, quand le conducteur a ralenti et qu’un deux-roues a cogné l’arrière, exacerbant la hargne des motards. Le conducteur a accéléré sur le pont et a pris la direction de Simpson Bay au sortir du rond-point de la route de l’aéroport. Arrivé au niveau de la station essence de Simpson Bay, le véhicule s’est arrêté, ne voyant plus les motards. Et c’est là qu’ils ont ressenti une grosse secousse accompagné d’un grand bruit : une grosse pierre avait été jetée sur la lunette arrière de leur véhicule, la brisant en mille éclats et blessant par profondes coupures la petite fille de 4 mois située dans son siège à l’arrière. Ses parents l’ont amenée de toute urgence à l’hôpital où elle a été immédiatement prise en charge. Les éclats de verre dans son visage et ses yeux ont été retirés et ses plaies ont dû être recousues.
Ayant pris acte de cet acte de violence commis une nouvelle fois par ces groupes de motards qui circulent dangereusement sur les routes, la ministre de la justice Anna E. Richardson a renouvelé son appel au parquet de Sint Maarten pour qu'il prenne des mesures sérieuses et rapides contre tout comportement imprudent et dangereux des conducteurs de motos et de scooters sur l'île. La ministre a décrété une tolérance zéro pour ces conducteurs dangereux de deux roues qui adoptent également des comportements agressifs vis-à-vis des autres usagers de la route en exhortant la confiscation des deux-roues qui ne sont pas en règle. Elle a par ailleurs pris également attache avec la gendarmerie de la partie française pour renforcer une coopération qui irait dans ce même sens entre les deux unités.
Pour mémoire, lors d’un rodéo sauvage en février dernier, un gendarme français était violemment heurté par un conducteur de deux-roues au niveau du rond-point de Bellevue. Grièvement blessé il était évacué dans l’hexagone. Interpellés, les auteurs, deux jeunes sans antécédent judiciaire, ont été traduits en justice et écopé pour l’un d’une peine de 8 mois de prison avec sursis et pour l’autre, le conducteur, de deux ans de prison dont 18 mois avec sursis. Ils vont par ailleurs devoir travailler une grande partie de leur vie pour indemniser la victime qui a subi de graves dégâts corporels, l’empêchant de travailler.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.