VARIOUS FACTS

Crash d’un aéronef au large de la Dominique : 4 français portés disparus

Crash d’un aéronef au large de la Dominique : 4 français portés disparus

18 February 2020
Un petit avion qui se rendait en Guadeloupe depuis l’île de la Dominique s’est abîmé en mer. Quatre français dont un adolescent de 16 ans sont portés disparus. Les recherches, dirigées par le CROSS Antilles-Guyane ont été lancées dimanche soir et ont repris tôt le lundi matin.
 
«L’aéronef, un modèle Piper type PA 28, s’est abîmé en mer ce dimanche 16 février en début de soirée, alors qu’il venait de décoller de l’aéroport Charles Douglas de la Dominique et se dirigeait vers la Guadeloupe. L’avion fait partie de la flotte de l’aéro-club « Les ailes Guadeloupéennes ». Quatre personnes se trouvaient à son bord, un couple de 55 ans avec leur fils mineur de 16 ans, ainsi qu’un homme de 40 ans. Tous sont des ressortissants français.
Les secours ont été immédiatement déclenchés, dirigés par le CROSS Antilles-Guyane. L’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 971 et un patrouilleur de la police maritime dominiquaise ont été dirigés immédiatement sur la zone du crash. La vedette SNSM de Pointe-à-Pitre, le navire de passagers Viking Sea ainsi que le voilier de plaisance Ensor ont également été associés au dispositif de recherche.
Les recherches se sont poursuivies jusqu’à 3h du matin », indique un communiqué de la préfecture de Guadeloupe.
 
Conditions de recherches difficiles
 
« Elles ont été suspendues à cause de mauvaises conditions climatiques. Les recherches ont repris lundi matin, dès 6 h, avec le patrouilleur « La Combattante » de la Marine nationale, la vedette SNSM de la station de Basse-Terre, l’hélicoptère Dragon 971 et un patrouilleur dominiquais. L’hélicoptère Dragon 972 et l’avion C26 de la Barbade participent également au dispositif de recherche. La vedette SNSM des Saintes a renforcé ce dispositif en fin de matinée de lundi. Avec une mer forte et un temps couvert, les conditions de recherche sont difficiles. A 7h30, hier matin, les personnels du Dragon 971 ont retrouvé en mer un sac à dos avec le passeport de deux des occupants et une sacoche vide portant l’indicateur radio de l’aéronef. Les recherches se sont poursuivies et intensifiées toute la journée d’hier, malgré de mauvaises conditions météorologiques, des vents violents et une mer agitée causant une mauvaise visibilité liée à des grains fréquents ».
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.