TOURISM

«Coup de gueule» du capitaine du ScoobiToo contre l’Office de Tourisme

«Coup de gueule» du capitaine du ScoobiToo contre l’Office de Tourisme

04 February 2020
Le capitaine du catamaran le Scoobitoo sort de ses gonds suite à ce qu’il considère être des agissements irrespectueux de la part de l’Office de tourisme à l’égard des opérateurs du nautisme de la partie française de l’île. Dans un courrier adressé à l’office de tourisme et à la presse, il dénonce les actes de favoritisme réalisés à l’endroit des opérateurs du nautisme de la partie hollandaise, venant dénigrer les sociétés de la partie française.
 
Un coup de gueule du capitaine du ScoobiToo, Stéphane, exacerbé par deux circonstances arrivées simultanément. En effet, dans un premier temps, le témoignage de touristes lui est rapporté, selon lequel, à la suite d’une visite dans les bureaux de l’Office de tourisme à Marigot pour demander des informations afin de faire une excursion en mer, les agents sur place ne les auraient aiguillés que vers les opérateurs de la partie Hollandaise. Toutefois, informés par un spot publicitaire dans une radio locale et également par des amis de l’existence du navire ScoobiToo sur la partie française, les touristes demandent aux agents de l'Office les coordonnées pour réserver sur ce catamaran. Les agents de l’Office leur auraient alors répondu que la société exploitant le catamaran ScoobiToo n’existait plus depuis le passage de l’ouragan Irma. Face à ce témoignage écrit de ces touristes, la moutarde a commencé à monter au nez du capitaine : « Depuis longtemps nous n’attendons plus rien de la part de l’office de tourisme, mais c’est quand même un comble », lance-t-il ! « La mémoire de l’office est courte : ne se souviennent-t-ils pas de la journée d’excursion offerte par notre société aux agents des tours opérateurs venus à l’occasion du SMART 2019 ? »
 
La goutte qui fait déborder le vase
 
Simultanément et c’est ce qui a démultiplié sa colère, le capitaine du ScoobiToo reçoit un mail de l’Office de Tourisme, l’invitant à participer à une campagne de promotion de l’île « La roue de la Fortune », envisageant de faire gagner des lots aux visiteurs et aux résidents de Saint-Martin. Des lots offerts par les professionnels…
Stéphane voit rouge : « L’Office ose venir me demander de participer à leur promotion en offrant des bons cadeaux, alors qu’ils informent les touristes que ma société n’existe plus ? Mais de qui se moque-t-on ? Ma société qui exploite le ScoobiToo est parfaitement en règle, paie l’ensemble de ses charges, la patente, la TGCA… Nous subissons déjà une nette concurrence « déloyale » de la part des opérateurs du nautisme de la partie hollandaise, qui ne sont pas assujettis aux mêmes règles drastiques que nous impose l’Etat français et ont des coûts d’exploitation d’environ 40% inférieurs aux nôtres (coût du travail et charges inférieures, autorisation de recevoir deux fois plus de passagers sur les navires hollandais, règles de sécurité moins drastiques, etc…). De notre côté nous respectons à la lettre les importantes contraintes que nous imposent l’Etat. Les conditions sont très difficiles et nous nous battons pour survivre. Et force est de constater que nous n’avons aucun soutien de la part de l’office de tourisme qui ne fait rien pour nous promouvoir, la preuve en est avec ce témoignage de touristes qui m’est parvenu... Alors que l’Office se permette en plus de nous demander de participer à leur campagne de promotion, c’est un comble ! Nous avons toujours fait des actions pour participer à la vie locale, des journées en mer gratuites en post-Irma pour les pompiers, la sécurité civile, du rapatriement de matériel depuis les îles voisines également en post-Irma, des journées pour les enfants, et j’en passe… Mais là, pour le coup, le ScoobiToo ne participera pas à cette campagne de promotion ! », raconte Stéphane qui, indigné, ne décolère pas.
 
De notre côté, et légitimant ce coup de gueule, nous souhaitons promouvoir les sorties du ScoobiToo qui offrent une véritable évasion d’un jour dans une ambiance chaleureuse et conviviale. De mémorables journées où le temps est suspendu, entre ciel et mer.
 
Les prochaines sorties en mer de la semaine sont programmées comme suit :
Jeudi 6 février : Tintamarre et Anguilla
Vendredi 7 février : Tintamarre
Dimanche 9 février : Tintamarre et Anguilla
 
Pour toute information complémentaire, ou pour toute réservation avec paiement en ligne, consulter le site www.scoobidoo.com ou la page Facebook Scoobi Charter.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.