TOURISM

Le jeune Jonathan Hodge a été élu Ministre Junior du Tourisme et félicité par Alex Pierre, vice-président de l'office de tourisme.
Le jeune Jonathan Hodge a été élu Ministre Junior du Tourisme et félicité par Alex Pierre, vice-président de l'office de tourisme.

Jonathan Hodge élu Ministre Junior du Tourisme de Saint-Martin

28 August 2018

Six collégiens et lycéens se présentaient hier à la finale de l’élection du Ministre Junior du Tourisme. C’est Jonathan Hodge, âgé de 16 ans, élève à la Cité scolaire Robert Weinum qui a remporté les suffrages des juges. Il représentera Saint-Martin lors du prochain SOTIC (State of the tourism industry conference) en octobre prochain aux Bahamas.

Cette première édition du programme « Saint-Martin Junior Minister » est organisée par l’office de tourisme de Saint-Martin en collaboration avec l’Education nationale dans le cadre de l’option « éducation tourisme » proposée dans les classes de la 4e à la terminale. Vingt- trois jeunes, de 14 à 17 ans, suivent actuellement ce programme dans le cadre de leur cursus scolaire. Mais seulement sept se sont portés volontaires pour participer au premier débat organisé en juillet dernier et six postulaient hier au titre de ministre junior, l’une des candidates étant partie en métropole pour ses études. 
Devant un jury composé de Alex Pierre et Aida Weinum, respectivement vice-président et directrice par intérim de l’office de tourisme de Saint-Martin, Daniela Jeffry, historienne, Miranda Arnell, professeur d’anglais à la cité scolaire et Bernadette Davis, ancienne directrice de l’office de tourisme et dirigeante d’une société de marketing, les postulants au titre devaient choisir parmi trois thèmes.
Entre « réalité virtuelle et tourisme pour une nouvelle génération de touristes », ou « une année de bien-être et de rajeunissement pour améliorer l’offre de produits touristiques » et « développer les Caraïbes de manière intelligente et durable, et mieux reconstruire », Jonathan Hodge a opté pour ce dernier sujet. Mieux reconstruire pour offrir un tourisme plus responsable semble être en effet non seulement une nécessité, mais un passage obligé pour rester une destination de rêve. Désormais, il lui incombe la mission de défendre Saint-Martin auprès du plus grand nombre avec une première intervention importante lors du SOTIC en octobre. 
D’ici là, il devra, avant de s’envoler vers les Bahamas accompagné d’une délégation de professionnels du tourisme de Saint-Martin, participer à diverses actions pour financer le voyage des autres candidats. De leur côté la Collectivité et l’office de Tourisme s’y emploieront également afin de tenir la promesse faite en juillet par Valérie Damaseau d’emmener ces six candidats vraiment méritants et surtout déterminés, juste récompense !

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.