TO KNOW

Situation COVID-19 : 36 cas actifs au sud, 4 au nord

Situation COVID-19 : 36 cas actifs au sud, 4 au nord

28 July 2020
Le dernier bilan émis par les autorités de Sint Maarten dimanche dernier fait état de 36 cas actifs au Covid-19. Un nombre multiplié par 6 en quelques jours. Saint-Martin décompte de son côté 4 nouveaux cas, dont 1 importé et 1 cas contact de Sint Maarten.
 
36 cas en partie hollandaise
 
Dans la journée de mercredi dernier, le ministre de la Santé Richard Panneflek, annonçait 6 nouveaux cas actifs au virus, dont 3 importés de République Dominicaine. Un bilan rapidement mis à jour, portant à 18 cas le nombre comptabilisé dans la soirée de vendredi. Samedi soir, les autorités annonçaient 31 cas, un nombre remis à jours dans la journée de dimanche, portant à 36 le nombre de personnes testées positives. Une personne est hospitalisée au Centre médical de Sint Maarten, le SMMC.
34 autres personnes présentant des symptômes sont placées en auto-isolement et 173 sont placées en quarantaine. Les autorités sanitaires indiquent par ailleurs avoir réalisé depuis le début de l’épidémie un total de 779 tests, dont 145 à l’aéroport.
Face à cette importante recrudescence de l’épidémie dans le sud de l’île, le gouvernement et les principaux coordinateurs se sont réunis en urgence dans la journée de samedi pour prendre rapidement des décisions qui s’imposaient et le conseil des ministres a, à la suite, décidé de limiter tout type de rassemblement, en l’occurrence dans les bars, les discothèques, les établissements de divertissement pour adultes, les bingos, les casinos, ainsi que tout grand rassemblement public. Ces établissements ne pourront rester ouverts que si les mesures sanitaires de distanciation physique peuvent être appliquées, ainsi que respecté un nombre maximum de clients dans l’enceinte de l’établissement.
Pour l’heure, la première ministre Silveria Jacobs indique qu’elle souhaite éviter un autre arrêt économique et implore la population de respecter ces consignes ainsi que l’ensemble des gestes barrières.
 
Communication renforcée
 
Observant une certaine relâchede la population à respecter les mesures sanitaires préconisées, le gouvernement a décidé d’amplifier sa communication et, outre les supports habituels où il diffuse ses informations, le site web du gouvernement, sa page Facebook et la radio SXM GOV Radio 107.9 FM, une communication en direct dans les quartiers est mise en œuvre à travers un véhicule équipé d’un speaker qui rappelle en anglais, en français, en espagnol et en créole, les mesures de précaution et les gestes barrières à respecter.
 
La frontière à nouveau en question
 
Aux 36 nouveaux cas dernièrement recensés sur la partie hollandaise, il faut rajouter les 4 nouveaux cas en partie française annoncés ces derniers jours, dont 2 cas autochtones et 1 cas contact de Sint Maarten. Ce sont dont 40 cas actifs qui sont actuellement comptabilisés sur l’ensemble du territoire.
La préfète Sylvie Feucher entretenait une conférence téléphonique avec les autorités de Sint Maarten pour décider des mesures à prendre. Et le point de vue de la préfète est clair: si les autorités du sud de l'île ne parviennent pas à contenir les rassemblements de plus de 10 personnes et si la décision est maintenue de rouvrir les vols commerciaux avec les Etats-Unis, la frontière partageant l'île sera fera à nouveau l'objet d'une fermeture. 
 
Découverte d’un cluster en Guadeloupe en provenance de Saint-Martin
Des jeunes venus faire la fête à Saint-Martin
Nous recevions dans l’après-midi d’hier une dépêche alarmiste de l’ARS Guadeloupe, confirmant le repérage d’un cluster en Guadeloupe suite au dépistage positif d’une personne, un jeune, ayant séjourné entre le 7 et le 12 juillet derniers à Saint-Martin, dans le cadre d’un séjour festif, accompagné d’amis. Tous ont poursuivi leur tournée festive en Guadeloupe. L’enquête de traçage menée par l’ARS a pu déterminer que 77 personnes auraient été en contact avec ce jeune. Cette liste pourra s’élargir puisque plusieurs personnes positives ont participé à une fête privée d’environ 200 personnes.
 
L’appel à la vigilance
« L’ARS demande à l'ensemble des jeunes concernés de coopérer lorsqu’ils sont appelés par la plateforme RIPOSTE. Les personnes ayant participé aux différentes fêtes doivent impérativement rester en isolement et se rendre dans un laboratoire pour se faire tester.
 
Déclaration obligatoire de tout événement rassemblant plus de 10 personnes
En conférence de presse tenue hier après-midi, la préfète a tenu à rappeler les consignes sanitaires devant être respectées par les restaurants et les débits de boisson. Ceux qui ne se conformeraient pas à ces obligations peuvent faire l’objet d’une mesure de fermeture administrative, et s’exposent à des sanctions pénales.
Le gérant s’expose également à une amende de 135 € par client et par employé non-porteur d’un masque s’il ne met pas en oeuvre ces mesures spécifiques, qui peut être majorée en cas de récidive.
Enfin, les rassemblements extérieurs, réunions ou activités de plus de 10 personnes, dans un lieu public, sont soumis à une obligation de déclaration préalable auprès de la préfecture, à l’exception des réunions à caractère professionnel, les transports de voyageurs, les ERP autorisés à rouvrir, les cérémonies funéraires et les visites guidées par un professionnel habilité. Cette déclaration s’effectue au moyen du formulaire disponible sur le site de la préfecture de Guadeloupe (www.guadeloupe.gouv.fr).
Les manifestations festives, ouvertes au public, d’accès payant ou gratuit sont tenues de respecter les mêmes obligations relatives à la sortie de l’état d’urgence sanitaire que les rassemblements, réunions et activités ordinaires (déclaration préalable indiquant les mesures sanitaires mises en oeuvre). Organisateurs et participants s’exposent à ce titre aux mêmes sanctions que celles mentionnées ci-dessus.
 
L’ouverture de l’aéroport Juliana aux vols en provenance et vers les Etats-Unis toujours d’actualité pour le 1er août
Annoncée depuis le 15 juillet dernier par le gouvernement de Sint Maarten, la réouverture de l’aéroport international Juliana aux vols commerciaux en provenance et vers les Etats-Unis pour le 1er août prochain est pour l’heure maintenue. Aucune information contradictoire n’a été émise.
Le premier vol American Airlines à destination de Miami est prévu samedi prochain. Une réouverture qui inquiète au regard de la situation sanitaire des Etats-Unis, mais également de notre territoire.
Le président Gibbs accompagné de 3 vice-présidents a rencontré hier matin la première ministre Silveria Jacobs, qui était entourée de certains de ses ministres et d’un avocat, afin d’évoquer la situation sanitaire, ainsi que celle de l’aéroport.
Daniel Gibbs indiquait sur sa page Facebook « faire le maximum, dans la marge des compétences de la Collectivité, pour amener nos voisins et les autorités préfectorales et sanitaires à trouver une entente et les meilleurs protocoles communs pour protéger nos habitants et notre île, tant en terme de santé que de survie économique. ».
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.