TO KNOW

Oswald, artiste saint-martinois et … international !
Oswald, artiste saint-martinois et … international !

Oswald : l’ascension d’un artiste saint-martinois

26 April 2021
Il est l’artiste de la Caraïbe le plus en vogue du moment. Il vient de sortir son second album, « Option », est dans les starting-blocks pour une prochaine tournée internationale et vient de signer un partenariat avec les Offices de tourisme de part et d'autre de la frontière de l'île. Un joli coup de projecteur pour la destination que l’artiste nous offre en venant tourner deux clips dans les décors de son île natale.
 
A une époque où la culture est en sourdine, où les artistes sont confinés, où le public est présent par écrans interposés, difficile de continuer à trouver l’inspiration pour créer. Oswald a décidé de poser ses valises un temps, non pas pour faire une pause, mais pour travailler tout à la fois sur la promotion de son album et sur celle de Saint-Martin. Il donnait dimanche matin une conférence de presse pour expliquer son parcours pour le moins méritant.
 
Sans la musique, je serais mort …
 
Pour ceux qui ne le connaissent pas, ce jeune homme né à Saint-Martin il y a maintenant trente-deux ans a connu des débuts difficiles. Orphelin à douze ans, placé en famille d’accueil, il s’est réfugié dans la musique et dans les textes pour exprimer son mal être. Deux jours après l’enterrement de sa mère, il jouait dans une comédie musicale, Roméo et Juliette. Déjà une musique salvatrice et l’accueil du public qui lui réchauffe le cœur. Il décide de persévérer. En 2007, il connait son premier succès en remportant le concours de chant “Le Dé Lycéen” en Guadeloupe. Ce sera aussi l’année de sa première maquette « My Life » composée de quatre chansons RnB-Soul. L’année suivante, il est repéré par Michel Mado, pianiste-compositeur guadeloupéen, qui lui offre l’opportunité d’interpréter un titre sur son album Dédicace. Interpréter ses propres textes est définitivement salutaire et l’histoire est désormais lancée.
Suivront deux singles « Nan Lanmou laj pa ekziste » et « Ton absence » en duo avec Misty Jean en 2010, une tournée en Floride, un troisième single « I need your body » et un premier clip en 2011, puis un premier album « Oswald ». Les textes de ce dernier sont sans équivoque et racontent son enfance chaotique. A chaque fois le public est séduit et la carrière d’Oswald prend un nouveau tournant avec une seconde tournée aux États-Unis, en France, à Mayotte, à la Réunion, au Canada et même au Japon.
 
Le temps de la maturité
 
Entre 2013 et 2015, Oswald poursuit ses tournées solos aux États-Unis et continue à composer ses chansons et parfois celles des autres. Aujourd’hui, chacun de ses titres fait le tour de la planète. «Baby Yolo » ou « Girls that like Girls » laissent déjà entrevoir une nouvelle maturité vocale, confirmée avec « Ghetto Girl Wine » qui fait le buzz sur la toile ou « Solo » titre consécration avec plus de quinze millions de vues sur YouTube. Ce sera d’ailleurs l’un des titres antillais les plus téléchargés en 2020. Une année qu’il consacre, Covid oblige, à se recentrer sur ses vraies aspirations avec une évidence, celle de se produire différemment, sur scène avec son propre groupe, le Oswald Band. En décembre dernier, il signe une collaboration originale avec Sael et en avril sort un second album très attendu, Option. On l'aura compris, Oswald fait désormais partie de la sphère musicale internationale.
 
Désormais un ambassadeur pour Saint-Martin
 
Une notoriété qui fait la fierté de Saint-Martin. L’office de Tourisme de la partie hollandaise tout comme celui de la partie française ont décidé d’en faire un vecteur de communication. Il a donc signé hier un partenariat avec chacun, mettant son image au service de la destination.
Pour Valérie Damaseau, présidente de l’Office de Tourisme de Saint-Martin, aider Oswald en participant financièrement au tournage de deux de ses clips, permet avant tout de mettre en avant la dimension culturelle de l’île. Dans le cadre de la nouvelle stratégie de communication de l’OT, la culture est l’une des thématiques qui sera de plus en plus développée. Les partenariats ne s’arrêteront donc pas là et d’autres artistes sont déjà pressentis. Car l’idée n’est pas de « sponsoriser » mais bien de valoriser le patrimoine culturel de l’île pour donner l’envie de découvrir la destination, dans sa globalité. C’est pourquoi l’Office de Tourisme de la partie hollandaise va également utiliser le charisme du jeune chanteur pour lui aussi promouvoir Saint-Martin auprès du plus grand nombre. Les images tournées ces derniers jours dans des lieux emblématiques de l’île seront la base d’une banque d’images déclinées dans cette communication, parallèle mais commune, tout au long de l’année à venir. Les clips eux seront à découvrir bientôt, dont un avec l’emblématique reine du dancehall guyanais, Bamby (à découvrir dans notre prochaine édition).
 
Option … un album sous influences
Encart AlbumSorti le 9 avril dernier, Option, le dernier album d’Oswald rassemble en quinze titres toutes ses influences musicales et fait la démonstration de la polyvalence de l’artiste. Avec Option, Oswald souhaitait inviter le public à découvrir sa couleur (ses couleurs ?) musicale. Option retrace son univers … à écouter encore et encore, sans modération.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.