SPORTS

L’AG2R affale la grand-voile

L’AG2R affale la grand-voile

13 October 2020
L’information redoutée que tout le monde attendait a été relayée par nos collègues du Journal de Saint-Barth, le groupe AG2R La Mondiale a mis un terme à 28 ans de sponsoring de la Transat reliant Concarneau et Saint-Barth.
 
Le groupe AG2R s’explique en marquant leur volonté de se concentrer pleinement au cyclisme. Cette course devenue emblématique et dont le nom n’est autre que celui de son plus célèbre ex-sponsor devait revenir en force en 2021 après une édition annulée en raison de la pandémie qui nous affecte tous. Les organisateurs (OC Sports Pen Duick, filiale du groupe Télégramme) espèrent maintenir cette nouvelle édition grandement menacée depuis l’annonce de ce retrait. Il leur faudra trouver un nouveau sponsor principal et préserver le modèle de course initialement prévu. Les avis divergent sur le sol barthéloméen concernant la fameuse Transat, certains défendent la sacro-sainte régate bec et ongles quand d’autres considèrent qu’elle est trop coûteuse à la Collectivité qui soutient financièrement et/ou matériellement l’évènement, comme tout autre évènement sportif maritime. Le président de la Collectivité de Saint-Barthélemy, Bruno Magras, fait partie de ceux qui ont le plus de retenue. Malgré sa grande visibilité, la Transat AG2R offre des retombées économiques moins importantes que des courses comme les Voiles de Saint-Barth ou la Bucket Regatta. Elle participe cependant à montrer une facette plus populaire de Saint-Barth au travers des traditions marines de l’île, chères aux locaux. La Collectivité va devoir trancher sur la question pendant que les organisateurs se retrousseront les manches à la recherche de nouveaux fonds.
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.