SOCIETY

Jean-François Billot, directeur de l'établissement Grand-Case Beach Club.
Jean-François Billot, directeur de l'établissement Grand-Case Beach Club.

Un nouvel abri anticyclonique opérationnel au Grand-Case Beach Club

24 June 2022
Après le passage d’Irma, les mentalités et les priorités ont changé, ainsi le court de tennis de l’établissement a été remplacé par une structure plus fonctionnelle qui permettra de s’abriter en cas de cyclone majeur.
Lundi 20 Juin dernier, Jean- François Billot, gérant du Grand-Case Beach et vice-président du Club du Tourisme de Saint-Martin, avait convié toutes les personnalités de l’île autour d’une coupe de champagne pour l’inauguration de ce lieu de survie dont il n’est pas peu fier. Etaient présents le représentant du Préfet, le Président de la Collectivité Louis Mussington accompagné de quelques élus dont Dominique Democrite-Louisy, Annick Petrus et Martine Beldor ainsi que Valérie Damaseau en qualité de Présidente de l’Office du Tourisme, et Patrice Seguin le président du Club du Tourisme.
Tous ont pu visiter les lieux et apprécier la qualité de la réalisation. Sur une surface de 400 m2 l’abri anticyclonique est spacieux et bien aménagé : outre les dépendances (cuisine, sanitaires, accueil, bureau) la grande salle de 275 m2 peut être modulée en plusieurs espaces grâce à des cloisons mobiles. En effet, tout a été pensé pour optimiser un maximum cette bâtisse qui deviendra une salle de conférence hors saison cyclonique, car il eut été dommage de ne pas l’utiliser toute l’année, d’autant plus que la demande est forte dans ce domaine.
 
Une initiative privée au service de la communauté
 
Les réunions et autres séminaires en provenance des îles voisines trouveront ici un espace dédié, situé à proximité du cœur de Grand-Case. Cela rend la structure particulièrement attractive car chacun sait que les congressistes apprécient de pouvoir se détendre après une journée de travail, et profiter des bonnes tables des restaurants tout proches dont la réputation n’est plus à faire. Sans compter que l’aéroport de l’Espérance est à seulement quelques minutes.
En cas d’ouragan, l’abri pourra recevoir 150 personnes dont le personnel et les clients de l’hôtel mais aussi les habitants du quartier. Si besoin est, tout a été étudié pour qu’il puisse faire office de PC mis à la disposition des autorités, et le parking situé au-dessus pourra même servir de piste d’atterrissage pour hélicoptère. Avec des portes étanches et des fenêtres blindées, tout le bâtiment a été construit dans un souci de développement durable.
Louis Mussington a salué cette initiative et Jean-François Billot a précisé que ce nouvel équipement structurant avait été réalisé en 1 an et demi avec quelques interruptions de chantier pour cause de Covid, pour un coût total de 1,5 millions d’euros avec une aide au financement apportée par un prêt CEPAC et des fonds FEDER. L’abri anticyclonique est situé à environ 5 mètres au-dessus du niveau de la mer, et il est protégé par les bâtiments de l’hôtel en cas de forte houle. Reste à espérer qu’il ne sera utilisé que pour accueillir des conférenciers aussi longtemps que possible. J-M.C.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.