SOCIETY

Un Discovery Day couronné de succès

Un Discovery Day couronné de succès

18 November 2022
Comme à son habitude, l’association Métimer a réservé une bien belle journée aux enfants de Saint-Martin en leur faisant découvrir l'île de Tintamarre.
On a beau en être proche, ce n’est pas tout le monde qui a déjà eu l’occasion de fouler le sol de cette île, beaucoup moins accessible au grand public que l’îlet Pinel situé non loin de là. C’est donc une soixantaine d’enfants qui ont embarqué à bord de plusieurs bateaux qui les attendaient amarrés au ponton de Grand-Case mercredi matin.
Les professeurs du collège n’ayant pas souhaité libérer leurs élèves pour cette escapade d’un jour, ce sont donc uniquement des enfants des écoles primaires de Quartier d’Orléans et de Sandy Ground qui ont pu profiter de l’invitation. « C’est la 17ème édition de cette opération » nous a déclaré Alexina Paya avant le départ « … peut-être plus, on a arrêté de compter ». Chacun s’était équipé comme il se doit : chapeau, crème solaire, gourde et maillot de bain afin de profiter un maximum des heures qui allaient suivre.

Une opération financée par la politique de la ville

Outre les traditionnelles activités de plage dont quelques jeux dans le sable et une belle séance de baignade encadrée, organisée sur un périmètre entièrement sécurisé, les participants ont eu la chance d’être accompagnés par un membre de l’équipe de la Réserve Naturelle de Saint-Martin, qui leur a dispensé un véritable cours sur la protection de l’environnement spécifique de Tintamarre. Les plus jeunes toujours curieux, ont posé de nombreuses questions sur la faune et la flore qui peuplent l’île. Après une journée bien remplie, tout ce petit monde a repris sa place dans les embarcations, direction Grand-Case avec du soleil plein les yeux, du sable plein les poches (et les cheveux), et surtout la tête remplie des bons moments qu’ils venaient de passer ensemble. Malgré la fatigue qui se lisait sur leurs visages, leurs sourires en disaient long sur les moments de bonheur qu’ils venaient de vivre ensemble. Merci Metimer, et à l’année prochaine. JMC

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.