SOCIETY

Trois journées d’expression autour des droits de l’enfant

Trois journées d’expression autour des droits de l’enfant

25 November 2022
Au lendemain de la journée internationale des droits de l’enfant, célébrée chaque année le 20 novembre, un programme de trois jours a été concocté en ce début de semaine, impliquant des élèves pour des débats, des animations et des échanges autour de ce thème. Trois jours qui se sont clôturés mercredi par un spectacle sur le front de mer de Marigot.
Lundi matin, c’est à la CCISM qu’a débuté le programme, avec des débats et des échanges entre élèves de différentes écoles, les collèges Mont des Accords (Concordia) et Roche Gravée Moho (Quartier d'Orléans) de Saint-Martin, mais aussi une école d’Anguilla, Albena Lake-Hodge Comprehensive Scholl et de Sint Maarten, the Methodist Agogic Center. Face à cette approche interrégionale, les débats ont par conséquent eu lieu en anglais dans une salle pleine à craquer d’adolescents.
Après qu’un hommage appuyé ait été rendu à Daniella Jeffry, historienne, cinq élèves de chaque école invitée se sont attachés à débattre et analyser un article de la Convention relative des droits de l’enfant sous le regard d’un modérateur et face à un vaste public composé des élèves. Une préparation en amont avait été effectuée en classe avec leurs enseignants.

« Stop, j’ai des droits »

La matinée du lendemain, mardi 22 novembre, sous la coupe de Line Helissey, responsable Jeunesse à la Collectivité, une soixantaine d’élèves des classes de CM2 des écoles Emile Choisy et Hervé Williams et de l’association Tournesol, se sont employés à la réalisation d’une fresque murale à l’annexe de la bibliothèque de Concordia (ouverture prochaine au public). Préparée en amont par quatre artistes de l’île, Mash (Jimmy Sabas), Ofara (Alexia Carole), Cindy Choisy et Elijah (Valentino Renar ; association Tournesol), la fresque a été complétée et agrémentée par les empreintes des mains des enfants, pour dire « stop, j’ai des droits ».
Dans la continuité de ces actions mettant en exergue le droit des enfants, le projet d’adhérer au réseau « Ville amie des enfants » a été entériné par une signature à l’hôtel de la Collectivité, en présence du 4ème Vice-président Mr Michel PETIT, Trois élèves périscolaires, la Directrice de l’Observatoire Territorial de la Protection de l’enfance OTPE Mme Jeanine ARNELL et la Coordinatrice des BCD Mme Hélène HANSON. Ce document consiste à mettre en œuvre les droits de l’enfant au niveau local et à les sensibiliser à la solidarité internationale.
Le final ces trois journées s'est tenu mercredi en fin d'après-midi sur le front de mer de Marigot, avec un joli spectacle intitulé
« Nourish Me & Watch Me Grow », présenté par les élèves des écoles de Saint-Martin.
V.D. et JMC

A savoir

Le 20 novembre 1989, l’ONU adoptait à l’unanimité la Convention relative aux droits de l’Enfant: les droits de chaque enfant du monde étaient désormais reconnus par un traité international, ratifié par 197 Etats. Depuis, le 20 novembre a été déclaré Journée internationale des droits de l’enfant. Un temps fort que les communautés éducatives, sous l'égide de l'Unicef, ne manquent pas de marquer chaque année.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.