SOCIETY

Sandy Ground sous contrôle

Sandy Ground sous contrôle

07 December 2021
Depuis vendredi dernier, les tensions semblent s’être apaisées dans le quartier de Sandy Ground. Les nuits sont revenues au calme et la gendarmerie indiquait qu’aucun événement majeur n’avait été constaté depuis courant du week-end. Positionnées en deux points de part et d’autre du pont, au rond-point du cimetière puis au niveau du centre commercial de la Baie Nettlé, les forces de l’ordre assurent la circulation et contrôlent les véhicules.
 
Le pont est partiellement dégagé, les carcasses d’épaves de véhicules calcinés restent positionnées en plein milieu de la chaussée, obligeant les usagers à une circulation alternée. Du racket a toutefois été observé pour passer le pont. S’agissant des épaves, la Collectivité informait courant du week-end que deux entreprises ont été réquisitionnées pour procéder à leur enlèvement, les garages Guy et Satose. Le Collectivité précisait toutefois qu’elle intervenait « uniquement sur instruction de la gendarmerie qui pilote le dispositif de sécurité ». En clair, ce sont les forces de l’ordre qui décident quelles épaves doivent être enlevées, en fonction de la situation, et donnent l’ordre à la Collectivité qui fait alors appel aux entreprises réquisitionnées.
 
Interdiction de la vente d’armes et de tout objet pouvant servir d’arme
 
Hier matin, les gendarmes contrôlaient toute la zone, du rond-point du cimetière de Marigot, jusqu’au centre commercial de la Baie Nettlé, occasionnant de forts ralentissements sur le secteur. Chaque véhicule franchissant ces points de contrôle faisait l’objet d’un contrôle, coffre ouvert.
A noter qu’outre les arrêtés portant sur un couvre-feu et l’interdiction de vente de carburant pour une durée de 24 heures dans le secteur de Sandy-Ground, le préfet Gouteyron a également pris le 3 décembre un arrêté portant sur l’interdiction jusqu’au vendredi 10 décembre prochain de « la vente, l’achat, le port et le transport d’armes, objets pouvant constituer une arme par destination (y-compris carabines à air comprimé, marqueurs de paintball et fusées de détresse), armes de chasse et de munitions, armes de défense, explosifs et feux d’artifice ».
Un retour au calme et à l’apaisement salutaire à quelques encablures de la prochaine saison touristique qui s’annonçait jusqu’alors plutôt sous de bons auspices, au regard des réservations opérées dans les hébergements touristiques.
 
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.