SOCIETY

Les forces de l'ordre étaient venues en nombre hier matin pour débloquer la voie de circulation.
Les forces de l'ordre étaient venues en nombre hier matin pour débloquer la voie de circulation.

Levée du blocage et … garde à vue

28 January 2022
Jeudi matin, la préfecture a décidé d’intervenir pour lever le blocage entre Hope Estate et la Baie Orientale. Les engins ont été saisis et stockés sur le terrain de la famille, Monsieur Webster s’engageant à ce qu’ils ne bougent pas. Mais suite à cette intervention, les gendarmes ont procédé à l’interpellation de ses fils, Rinaldo, Richard et Rudy. Leur placement en garde à vue a fait à nouveau monter le feu au poudre.
En milieu de matinée ,le mouvement populaire en soutien à la famille Webster s’était déplacé à l’entrée de la gendarmerie de la Savane pour réclamer la remise en liberté immédiate des trois fils Webster. La situation était tendue et certains ont essayé de bloquer à nouveau la circulation. Mais des soutiens à la famille ont ramené la foule à la raison et le lieutenant-colonel Maxime Wintzer-Wehekind, tout comme ses équipes, a usé de toute la pédagogie possible pour calmer les esprits.
La durée de la garde à vue dépend en effet du temps nécessaire pour les auditions qui doivent ensuite être soumises au procureur de la République qui décide de la suite à donner.
En début d’après-midi les trois frères retrouvaient leur liberté mais font cependant désormais l’objet d’une COPJ, en langage clair une convocation devant le juge pour entrave à la circulation. Interrogé, le parquet indique que cette convocation va leur être signifiée dans les prochains jours pour un jugement vraisemblablement en février.
De son côté le commandant de la gendarmerie de Saint-Martin dit avoir noté beaucoup de tensions. Il appelle au calme et demande à ce que chacun prenne du recul et garde son sang-froid. Il a assuré aux personnes présentes que les services de l’État se mobilisent pour trouver des solutions et pour que justice soit faite. Parmi les solutions possibles, la négociation avec le nouveau propriétaire du terrain, qui sait qu’il ne pourra rien en faire, et se retourner contre le notaire pour récupérer l’argent initialement versé pour cette parcelle.

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.