SOCIETY

Flic, un métier qui tue

Flic, un métier qui tue

02 July 2019
L’ancien chef de la PAF à Saint-Martin, Pascal Drampe, dédicaçait son premier livre, « Flic, un métier qui tue », mercredi dernier à la librairie des îles. L’occasion pour les lecteurs de découvrir l’univers, côté pile et côté face, de la police aux Antilles.

Ce livre est le témoignage du parcours tumultueux d’un flic qui a gravi tous les grades, depuis celui de gardien de la paix jusqu’à celui de commandant en fin de carrière. Aujourd’hui à la retraite à Saint-Martin, Pascal Drampe, dit Blanco règle quelques comptes , avec cette autobiographie détonante et fait découvrir les coulisses d’un métier où la barrière entre le bien et le mal est parfois très ténue. Mettant parfois sa vie en jeu il a surmonté bien des obstacles. A Nice suite à un montage d’affaires, il risque la prison, en Guyane il fait face à l’inertie de sa propre administration, en Guadeloupe il est confronté à la mort de l’un de ses collègues tué par balle, et sauve des vies en abattant l’ennemi public numéro un de l’époque, Patrick Thimalon. C’est cette dernière affaire qui a fait l’objet d’un livre signé par l’avocat Félix Rhodes, où il est cité à plusieurs reprises, qui le poussera vers l’écriture pour donner un nouvel éclairage sur son métier de flic. 
L’écriture est en passe de devenir son nouveau métier, car après ce premier opus, c’est un scénario pour le cinéma qu’il va proposer très bientôt à un producteur et d’ores et déjà un roman policier, inspiré de son vécu, se profile à l’horizon de la rentrée littéraire de début 2020. En attendant, Pascal Drampe poursuit sa tournée des librairies à la rencontre de son public pour des séances de dédicaces, actuellement en Guadeloupe et dès la rentrée en suisse et dans toute la métropole. Flic un métier qui tue est en vente à la librairie des îles à Concordia et à la librairie du bord de mer à Marigot (23 € aux éditions Nestor).

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.