SOCIETY

Fin de la grève à la Collectivité

Fin de la grève à la Collectivité

12 October 2021
Après trois mois de mobilisation du Syndicat territorial UNI.T978, un protocole de suspension de conflit a été signé vendredi 8 octobre dernier entre le Président de la Collectivité de Saint-Martin, et les syndicats UNI.T978 et UNSA Territoriaux, ce dernier s’étant rallié lors du préavis de grève du 2 août. Extrait du communiqué de la Collectivité.
 
Ce protocole, qui prévoit la mise en œuvre d’actions concrètes en faveur des agents territoriaux, de la santé au travail et des relations sociales au sein de l’institution, suspend une grève qui a entravé le bon fonctionnement de l’action publique territoriale ces treize dernières semaines.
Toujours désireux, depuis le début de la grève, de garantir aux agents un retour à la sérénité et à l’apaisement, le Président avait proposé aux grévistes, lundi 4 octobre 2021, une reprise du dialogue en vue d’aboutir à une issue favorable. Cette proposition a été acceptée par le syndicat UNI.T978.
La rencontre s’est tenue jeudi 7 octobre en matinée à l’hôtel de la Collectivité, en présence du Président Gibbs, des directeurs généraux adjoints (DGA) de la COM et des délégations de l’UNI.T978 et l’UNSA Territoriaux. Cet échange a acté le principe d’une signature d’un protocole d’accord de fin de conflit dès le lendemain de cette entrevue.
A l’issue d’une séance qui aura duré plus de deux heures ce vendredi 8 octobre 2021, un protocole de suspension du conflit a été signé ; les syndicats indiquant ne pas avoir obtenu un certain nombre de garanties qui feront l’objet de session de travail dans les prochaines semaines en formation intersyndicale.
 
Les missions de la DGS seront assurées en intérim alterné par les DGA
 
La situation de la Directrice Générale des Services (DGS), Madame Christiane Ayache, faisait l’objet d’un point de blocage, des grévistes ordonnant son « départ immédiat » depuis le 2 juillet dernier.
Consécutivement à ces longs mois de conflit, Mme Ayache se trouve dans une position statutaire qui nécessite dorénavant un intérim alterné, assuré par l’ensemble des directeurs généraux adjoints (DGA). S’agissant des revendications relevant du bien-être et de la santé au travail, le Comité de direction de la Collectivité a proposé plusieurs actions concrètes sur ces dossiers prioritaires, et ce dans la continuité des travaux déjà engagés ces derniers mois et toujours dans un souci d’apaisement et de sortie de crise. La création d’une charte des relations sociales a ainsi été proposée aux syndicats, afin de favoriser les conditions d’un relationnel davantage co-construit, et s’inscrivant prioritairement au service des agents de la COM de Saint-Martin.
Parallèlement, des groupes de travail thématiques, ouverts à l’ensemble des représentations syndicales, se réuniront sur proposition du Comité de direction de la COM, pour travailler collectivement sur cinq axes majeurs qui concernent la revalorisation des carrières des agents territoriaux l’amélioration des conditions de travail, avec la création d’une Charte des relations sociales pour améliorer le relationnel entre l’encadrement administratif, les représentations syndicales et les agents territoriaux. Cette Charte a vocation à perdurer dans le temps.
Les restitutions des travaux de ces groupes de travail s’effectueront au sein des instances représentatives du personnel (…).
 

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.