SOCIETY

Démantèlement d’une filière de vols de véhicules : 12 mois de prison ferme pour l’un des auteurs

Démantèlement d’une filière de vols de véhicules : 12 mois de prison ferme pour l’un des auteurs

27 September 2022
Mardi dernier, les forces de l’ordre ont fait une descente dans un domicile de Quartier d’Orléans converti en garage, servant à « maquiller » des véhicules volés. L’auteur et l’un de ses complices ont été interpellés ; huit véhicules déclarés volés ont été découverts.
Au petit matin de mardi dernier, une dizaine de gendarmes assistés de techniciens en identification criminelle ont débarqué dans un domicile de Quartier d’Orléans. Comme ils s’y attendaient suite aux éléments recueillis par l’enquête, ils ont découvert que l’habitation était convertie en garage avec tout le matériel nécessaire pour maquiller des véhicules volés, dans le but de les revendre. « Cette opération a permis l’interpellation de l’auteur, d’un de ses complices et la saisie de 8 véhicules déclarés volés », confirme la gendarmerie qui indique poursuivre son enquête pour continuer le démantèlement de cette filière de recel de véhicules volés. « Nous recherchons des complices qui sont déjà identifiés », précise la gendarmerie.
 
Volonté ferme de mettre un terme à ces agissements
 
Avec les vols à main armée, le vol des véhicules est l’une des priorités sur laquelle la gendarmerie concentre ses efforts. Comme le rappelait récemment le lieutenant-colonel Wintzer « le fléau des vols de voitures touche directement les plus précaires par une augmentation des tarifs des assurances ». La gendarmerie met encore en garde les personnes qui achèteraient un véhicule d’occasion à un prix qui n’est pas celui du marché. En réalisant cet achat, les personnes se rendent complices du délit.
Après sa garde à vue, l’auteur interpellé a été jugé en comparution immédiate vendredi 23 septembre, au tribunal de Saint-Martin, et il a écopé d’une peine de 12 mois d’emprisonnement ferme. Menotté à sa sortie du tribunal, il a été escorté par les gendarmes jusqu’en Guadeloupe pour y purger sa peine.
La gendarmerie indique encore que « l’action des gendarmes se poursuit par un dispositif mixte combinant patrouilles visibles et banalisées et le travail de recherche judiciaire. Les interpellations réalisées ces derniers mois suivies d’incarcérations témoignent d’une volonté ferme de mettre un terme à ces agissements ».
 
Recherche d’armes : une centaine de véhicules et leurs occupants contrôlés
Contrôle routier
 
Vendredi dernier, entre 18 heures et 20 heures, les forces de l’ordre ont mené une « opération coup de poing » sur le secteur de Hope Estate, dans le but entre autres, de rechercher des armes. Une centaine de véhicules et leurs occupants ont été contrôlés. Pas d’arme n’a toutefois été découverte. Ont été constatées une personne en situation irrégulière et une infraction pour excès de vitesse. « Au-delà des résultats, cette opération a visiblement marqué les esprits », indique la gendarmerie qui précise que « ces opérations seront régulièrement menées avec pour objectif de produire de la sécurité par une présence accrue et particulièrement visible des forces de l’ordre sur le terrain ».

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.