Skip to main content

Changement de commandement à la gendarmerie des Îles du Nord

Par Ann Bouard
08 July 2024

Maxime Wintzer-Wehekind‭, ‬commandant‭, ‬et Thierry Vansuypeene‭, ‬commandant en second‭, ‬de la gendarmerie de Saint-Barthélemy et Saint-Martin‭, ‬ont annoncé officiellement leur départ lors d’une cérémonie jeudi dernier‭. ‬Le premier est appelé à d’autres fonctions et le second part à la retraite‭. ‬Le nouveau commandement sera installé le 1er août prochain‭.‬

La cérémonie s’est déroulée en présence du Préfet Vincent Berton, du Président de la Collectivité Louis Mussington, de la sénatrice et du député, du vice-recteur et de nombreuses personnalités de l’île. Une cérémonie qui fut également l’occasion de distinguer plusieurs militaires pour leur engagement et en premier lieu, le capitaine Thierry Vansuypeene, promu au grade de chevalier de l’ordre du Mérite.  Le gendarme Yolan Creyf a, lui, reçu la médaille d’or de la défense nationale.

Trois autres gendarmes ont reçu les félicitations du général de corps d’armée, du colonel Wintzer-Wehekind et du général de corps des armées des Outre-mer pour avoir, respectivement, sauvé la vie d’un individu blessé à la gorge par arme blanche, appréhendé un individu recherché dans un quartier sensible et avoir permis l’interpellation de deux individus lors d’un contrôle de véhicules.

UN NOUVEAU COMMANDANT AU 1ER AOÛT

Le capitaine Vansuypeene quitte la gendarmerie après 33 ans de service, dont onze années dans le corps des officiers. Ses trois dernières années à Saint-Martin concluent sa carrière, et c’est non sans émotion qu’il a annoncé son départ à la retraite.

Le colonel Wintzer-Wehekind quant à lui est muté à la direction générale de la gendarmerie nationale à Issy-les-Moulineaux. Il aura passé trois ans à la tête de la gendarmerie des Îles du Nord et restera dans les mémoires comme le 1er commandant d’une gendarmerie de plein exercice. De son propre aveu, il quitte Saint-Martin avec une certaine nostalgie, mais également avec soulagement, car malgré un cadre idyllique, ces territoires sont abrasifs et il sentait poindre la fatigue.

En raison du droit de réserve dû à la période électorale, les discours des officiels étaient limités. Vincent Berton a cependant salué, « dans un discours du cœur », ces deux chefs d’exception qui quittent le commandement. Un duo qui, pour le Préfet, est révélateur de la cohésion au niveau du commandement ; « ils ont pris une sage décision, car la charge est lourde de traquer la délinquance et faire face à la violence à laquelle ils sont confrontés dans les Antilles » a-t-il indiqué. 

Le nouveau commandant, le lieutenant-colonel Hugues Loyez, prendra ses fonctions le 1er août. 

Ann Bouard

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.