Skip to main content

Frantz Gumbs conserve son siège de député

Par Ann Bouard
08 July 2024

Si le député sortant Frantz Gumbs a été réélu‭, ‬le scrutin était serré‭. ‬Seulement 847‭ ‬voix ont fait la différence en faveur du candidat de Saint-Martin‭. ‬Frantz Gumbs a été réélu avec 56,02%‭ ‬des suffrages‭. ‬Alexandra Questel a obtenu 43,98%‭ ‬des votes‭.‬

Sur les 25 227 électeurs de la circonscription, seulement 7232 se sont rendus aux urnes soit 17 995 abstentions selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. 

Si la mobilisation a été légèrement plus importante qu’au premier tour (25,53%) avec un taux de participation de 28,93% pour les îles du Nord, on est bien loin de la mobilisation nationale, qui enregistre un taux historique avec 66,63% de participation.

Les électeurs de Saint-Barthélemy étaient cependant plus motivés que ceux de Saint-Martin avec respectivement un taux de participation de 41,13% pour l’île sœur et de 25,72% pour le territoire.

Frantz Gumbs est arrivé en tête dans tous les bureaux de vote de Saint-Martin et a obtenu 513 voix à Saint-Barthélemy où il bénéficiait du soutien du président de la Collectivité, Xavier Lédée.

FRANTZ GUMBS À PARIS DÈS LE 9 JUILLET

Le député réélu a rejoint l’hôtel de la Collectivité en début de soirée. Attendu par un grand nombre d’élus de la majorité, il s’est déclaré bien entendu satisfait du résultat du scrutin, mais a en premier lieu salué la qualité de cette campagne et son adversaire, Alexandra Questel.

Bien qu’en tête au premier tour, Frantz Gumbs avouait à l’issue du dépouillement que le combat n’était pas aussi simple qu’annoncé, et avoir éprouvé une certaine incertitude quant au report des voix des candidats : « c’était une campagne courte, mais extrêmement intense. Il fallait être vigilant à tous les instants, car l’incertitude portait sur l’attitude des électeurs déçus. Certains candidats ont quitté la course, et l’inconnue était de savoir ce que ferait leurs électeurs. Je suis sûr que les voies de Reconquête se sont plutôt portées vers la candidate de Saint-Barthélemy».

Il a également profité de l’occasion pour annoncer qu’il n’avait pas l’intention d’être dans la politique à vie et que la nouvelle génération  - Philippe Philidor, Alexandra Questel et Ricardo Bethel – avait un vrai avenir politique devant elle. Pour le député, s’ils ont profité d’une opportunité imprévue pour se lancer, le temps leur donnera l’expérience et la maturité requises pour réussir. En attendant, le choix des électeurs conforte le député dans sa position, celle de défendre de manière équilibrée les deux territoires. Indiquant bien connaître les rouages du système et savoir à quelles portes frapper pour obtenir des résultats, Frantz Gumbs a indiqué qu’il serait prêt dès le lendemain des votes. Il s’est d’ailleurs envolé pour Paris dès lundi. 

UNE ASSEMBLÉE EN TROIS BLOCS

L’Assemblée nationale sera donc divisée en trois blocs politiques, mais aucun d’entre eux n’a obtenu la majorité absolue ; fixée à 289 sièges. Tractations et concessions seront donc à l’ordre du jour cette semaine afin qu’au sein de chaque groupe les différents partis trouvent un accord. Dans l’attente, Gabriel Attal conserve son poste de Premier ministre. 

L’ouverture de la 17e législature de l’Assemblée nationale aura lieu de 18 juillet avec l’élection de son Président.

LE MOT DU PRÉSIDENT LOUIS MUSSINGTON

Samedi soir, le président de la Collectivité a exprimé sa satisfaction en apprenant que la population avait à nouveau accordé sa confiance à Frantz Gumbs mais aussi sa fierté, car les électeurs de Saint-Martin ont à nouveau choisit le candidat soutenu par le parti RSM. Un choix qui conforte Louis Mussington dans sa « détermination à continuer le travail et à faire avancer les projets pour faire gagner Saint-Martin ». Quant au score important réalisé par la candidate de Saint-Barthélemy, le président a indiqué ne pas avoir d’inquiétude, car  le député a toujours eu pour volonté de prendre en considération les deux territoires : « il n’y a aucune ambiguïté sur le fait de considérer la circonscription dans son ensemble ».

Ann Bouard

By continuing your visit to this site, you accept the use cookies to make statistics of visits.